L'histoire

Sémiramis


Sammu-Ramat, plus connue sous le nom de Semiramis, était la reine régente de l'Empire assyrien (règne 811-806 avant notre ère) qui a occupé le trône de son jeune fils Adad Nirari III jusqu'à ce qu'il atteigne sa maturité. Elle est également connue sous le nom de Shammuramat ou Sammuramat. Elle était l'épouse de Shamshi-Adad V (règne de 823 à 811 av.

Selon l'universitaire Gwendolyn Leick, « ​​Cette femme a acquis une renommée et un pouvoir remarquables de son vivant et au-delà. Selon les archives contemporaines, elle avait une influence considérable à la cour assyrienne » (155). Cela expliquerait comment elle a pu maintenir le trône après la mort de son mari. Les femmes n'étaient pas admises aux postes d'autorité dans l'empire assyrien, et avoir une femme dirigeante aurait été impensable à moins que cette femme en particulier n'ait suffisamment de pouvoir pour la prendre et la conserver.

Les femmes n'étaient pas admises aux postes d'autorité dans l'empire assyrien ; Sémiramis devait avoir assez de pouvoir pour le prendre et le tenir.

Ceci, cependant, est précisément le problème avec le règne de Sammu-Ramat : il y a très peu d'informations sur ce qu'elle a fait et comment elle s'y est pris et certains érudits se réfèrent à elle simplement comme « une obscure dame assyrienne du VIIIe siècle av. dont nous ne savons rien avec certitude si ce n'est qu'elle est nommée sur une inscription comme dame du palais » (rbedrosian.com, 2). Il semblerait, cependant, qu'elle était bien plus que cela et, si peu reste-t-il pour enregistrer son règne, il y a assez pour suggérer qu'elle était l'égale de ses prédécesseurs et a assuré le royaume après la mort de son mari.

L'ascendance de Sémiramis

Shamshi-Adad V était le fils du roi Shalmaneser III et le petit-fils d'Ashurnasirpal II. Leurs règnes et leurs campagnes militaires réussis auraient fourni à Shamshi-Adad V la stabilité et les ressources nécessaires pour commencer son propre règne réussi sans la rébellion de son frère aîné. Le fils aîné de Shalmaneser III, Ashur-danin-pal, s'est apparemment fatigué d'attendre le trône et a lancé une révolte contre Shalmaneser III en 826 avant notre ère. Shamshi-Adad V a pris le parti de son père et a écrasé la rébellion, mais cela lui a pris six ans pour accomplir. Au moment où Ashur-danin-pal a été vaincu, une grande partie des ressources dont Shamshi-Adad V aurait eu à sa disposition avaient disparu et l'empire assyrien était affaibli et instable.

Le règne de Sémiramis

C'est à cette époque que Sammu-Ramat apparaît dans les archives historiques. On ne sait pas en quelle année elle épousa le roi, mais lorsque son mari mourut et qu'elle monta sur le trône, elle put offrir à la nation la stabilité dont elle avait besoin. Les historiens ont émis l'hypothèse que, puisque les temps semblaient si incertains pour le peuple d'Assyrie, le règne réussi d'une femme aurait engendré une sorte de crainte plus grande que celle d'un roi car sans précédent. Elle était assez puissante pour avoir son propre obélisque inscrit et mis en évidence dans la ville d'Ashur. Il lisait :

Stèle de Sammuramat, reine de Shamshi-Adad, roi de l'univers, roi d'Assyrie, mère d'Adad Nirari, roi de l'univers, roi d'Assyrie, belle-fille de Shalmaneser, roi des quatre régions du monde.

On ne sait pas exactement ce que Sammu-Ramat a fait pendant son règne, mais il semble qu'elle ait lancé un certain nombre de projets de construction et qu'elle ait peut-être personnellement dirigé des campagnes militaires. Selon l'historien Stephen Bertman, avant la mort de Shamshi-Adad, Sammu-Ramat « a pris la mesure extraordinaire d'accompagner son mari dans au moins une campagne militaire, et elle est bien mentionnée dans les inscriptions royales » (102). Après sa mort, elle semble avoir continué à mener de telles campagnes elle-même, bien que cela, comme beaucoup d'autres au cours de son règne, ait été remis en question.

Vous aimez l'histoire ?

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite !

Quoi qu'elle ait fait, cela a stabilisé l'empire après la guerre civile et a fourni à son fils une nation importante et sûre lorsqu'il est monté sur le trône. On sait qu'elle a vaincu les Mèdes et annexé leur territoire, a peut-être conquis les Arméniens et, selon Hérodote, a peut-être construit les digues à Babylone sur l'Euphrate qui étaient encore célèbres à son époque. Ce qu'elle a fait d'autre, cependant, a fusionné avec le mythe dans les années qui ont suivi son règne. L'historienne Susan Wise Bauer commente ceci en écrivant :

La princesse babylonienne Sammu-Ramat a pris le pouvoir. Une femme sur le trône assyrien : cela n'avait jamais été fait auparavant, et Sammu-Ramat le savait. La stèle qu'elle s'est construite s'efforce de la relier à tous les rois assyriens disponibles. Elle est appelée non seulement reine de Shamshi-Adad et mère d'Adad-Nirari, mais aussi « belle-fille de Shalmaneser, roi des quatre régions ». L'emprise de Sammu-Ramat sur le pouvoir était si frappante qu'elle résonnait dans la mémoire historique lointaine d'un peuple qui venait d'arriver sur les lieux. Les Grecs se souvenaient d'elle, lui donnant le nom grec Sémiramis. L'historien grec Ctésias dit qu'elle était la fille d'une déesse poisson, élevée par des colombes, qui épousa le roi d'Assyrie et donna naissance à un fils appelé Ninyas. À la mort de son mari, Sémiramis revendique traîtreusement son trône. L'histoire ancienne conserve un écho du nom d'Adad-Nirari dans Ninyas, le fils de la reine légendaire ; et ce n'est pas la seule histoire à laisser entendre que Sammu-Ramat a pris le pouvoir d'une manière pas tout à fait honnête. Un autre historien grec, Diodore, nous dit que Sémiramis a convaincu son mari de lui donner le pouvoir pendant cinq jours seulement, pour voir à quel point elle pouvait le gérer. Lorsqu'il accepta, elle le fit exécuter et s'empara définitivement de la couronne. (349)

Ces légendes concernant Sémiramis et son mariage avec Ninyas (également connu sous le nom de Ninus) inspirèrent encore d'autres récits du règne de la reine. Selon le Gesta Treverorum (12ème siècle CE), un compte de la tribu germanique Treveri, Semiramis a même exercé une influence sur l'ancienne Germanie. Selon l'histoire, Ninyas avait un fils d'un mariage antérieur nommé Trebeta. Semiramis détestait son beau-fils et le considérait comme une menace. Après la mort de Ninus, soit elle l'a exilé, soit lui, craignant pour sa vie, a quitté l'Assyrie avec un groupe d'adeptes et a finalement fondé la ville de Trèves, qui deviendrait l'une des plus grandes villes de l'Empire romain.

D'autres récits anciens, tels que ceux de Diodorus Siculus, semblent également avoir combiné des récits antérieurs du règne de Sammu-Ramat avec des mythes et légendes relatifs à la déesse Astarté et Ishtar/Inanna de sorte qu'avec le temps, la reine historique est devenue la reine mythique, semi -divin, Sémiramis. Cette théorie est contestée, cependant, et il y a ces historiens qui prétendent que Sammu-Ramat n'a rien à voir avec la figure ultérieure de Sémiramis et même ceux qui prétendent que Sammu-Ramat n'a jamais régné en tant que régent.

L'historien Wolfram von Soden, pour ne citer qu'un exemple, écrit : « Que Sammu-Ramat, le Sémiramis de la littérature grecque, ait été temporairement régent après 810 avant notre ère ne peut cependant pas être prouvé » (67). Von Soden n'est pas le seul de cet avis, mais d'autres historiens, tels que Bauer, sont tout aussi catégoriques dans leurs affirmations selon lesquelles Sammu-Ramat a non seulement régné sur l'empire assyrien mais a été l'inspiration des mythes et légendes entourant Sémiramis.

Sémiramis en littérature

Elle reste donc l'une des figures les plus controversées de l'histoire ancienne et l'est devenue davantage depuis le XIXe siècle de notre ère, lorsque le ministre chrétien Alexander Hislop a publié son livre. Les deux Babylones (à l'origine en 1853 CE et une édition plus populaire en 1858 CE), reliant Sémiramis à la prostituée de Babylone du livre biblique de l'Apocalypse, chapitre 17. Même si Les deux Babylones est clairement une propagande anti-catholique et n'a aucune prétention à l'exactitude biblique ou historique, il est encore cité par certains ouvrages chrétiens protestants comme une autorité sur le sujet, et le livre contribue donc à la controverse entourant Sémiramis.

Le livre prétend, pour ne citer que deux exemples d'inexactitude biblique, que Sémiramis était la femme de Nimrod, alors que le chapitre 10 de la Genèse ne dit rien de tel et insiste sur le fait que Sémiramis est la prostituée de Babylone alors que son nom n'est mentionné nulle part dans la Bible. Les inexactitudes historiques dans l'ouvrage sont trop nombreuses pour être mentionnées. Malgré cela, le livre continue d'exercer une puissante influence sur certains lecteurs et leur compréhension de l'histoire ancienne en général et de Sémiramis en particulier.

Que Sammu-Ramat ait été le modèle de Sémiramis continue d'être débattu par les historiens modernes, qui citent souvent les mêmes inscriptions anciennes pour leurs arguments contradictoires, et cela ne semble pas être un débat qui sera réglé de si tôt. Basé simplement sur la preuve que Sammu-Ramat était capable d'ériger sa propre stèle dans la prestigieuse ville d'Ashur, cependant, il semblerait qu'elle était une reine assyrienne très impressionnante et très puissante qui était connue des générations suivantes sous le nom de Sémiramis.


Qui était Sémiramis d'Assyrie ? Fondatrice, séductrice, reine guerrière

Pendant une brève période (vers 811-808 av. J.-C.), Sammu-ramāt a régné sur l'un des plus grands empires du monde antique. Elle était la première et la dernière femme régente d'Assyrie, régnant au nom de son jeune fils Adad-Nirari III, dont le règne dura jusqu'en 783 av.

Ce personnage historique a peut-être inspiré les mythes sur la reine Sémiramis, dont la renommée grandit rapidement. Les Grecs ont commencé à écrire sur Sémiramis à partir du Ve siècle av. Les Romains utilisaient la même forme de nom (ou des variantes « Samiramis » et « Simiramis »), tandis que la littérature arménienne la nommait « Shamiram ».


Sémiramis - Histoire

L'Église catholique a élevé Marie au statut divin et lui a attribué des titres et des responsabilités réservés à Dieu le Père et à son Fils ! En fait, elle devient le troisième membre d'une trinité modelée sur les trinités païennes des temps anciens. Ces trinités païennes, présentes dans la plupart des religions polythéistes, suivent le modèle Père-Mère-Fils : Osiris, Isis et Horus Nimrod, Sémiramis et Tammuz Zeus, Diane, Dionysos Jupiter, Vénus et Cupidon etc.

De la même manière, certains catholiques attribuent à Marie la position et les caractéristiques de la troisième personne de leur trinité non biblique, le Saint-Esprit. La publication officielle de "L'Armée bleue de Notre-Dame de Fatima", qui compte 22 millions de membres, affirme :

Marie est si parfaitement unie au Saint-Esprit qu'il n'agit que par son épouse. . . . Toute notre vie, chaque pensée, parole et action est entre ses mains. . . à chaque instant, elle-même doit instruire, guider et transformer chacun de nous en elle-même, afin que non pas nous, mais elle, vive en nous, comme Jésus vit en elle, et le Père dans le Fils. (Magazine de l'âme, novembre et décembre 1984, p.4.)

Si elle a ces pouvoirs et ces caractéristiques, alors Marie doit être Dieu ! Il ne fait aucun doute que cette adoration de Marie est simplement une manifestation moderne du culte de la déesse qui a commencé il y a plus de 4000 ans en Mésopotamie ! En fait, l'un de ses titres, tel qu'il est utilisé par le Pape actuel, une mariale dévouée, est « Reine du Ciel » (Jérémie 7 :18 44 :17-19, 25) !

The Berean: Verset et commentaire quotidiens

Inscrivez-vous au Berean : Verset et commentaire quotidiens, et recevez la vérité biblique dans votre boîte de réception. Ce bulletin quotidien fournit un point de départ pour une étude personnelle et donne un aperçu précieux des versets qui composent la Parole de Dieu. Voir quoi plus de 145 000 abonnés reçoivent déjà chaque jour.


Rome a corrompu le christianisme

Nimrod a épousé sa propre mère.
Après s'être déclaré dieu,
puis sa mère s'est déclarée
“la Mère de Dieu”. Son nom était
Sémiramis. Après la mort de Nimrod, elle
a tenté de couvrir son incestueux
relation avec son fils – en déclarant
qu'il était à la fois le Père et le Fils.

Ce concept était difficile pour ses followers
comprendre, alors elle leur a dit que c'était un
“Mystère Divin”– – qui n'était pas compréhensible.
Et ainsi, “dieu le père” et “dieu le fils”
a été inventé à l'époque dans l'ancienne Babylone.

Et pourtant, Semiramis a insisté sur le fait qu'il n'y avait pas
2 dieux, mais plutôt un. Juste deux aspects de la
même dieu. Sur terre, de son vivant, Nimrod
était l'homme-dieu de Babylone – représenté par
le Soleil (en tant que dieu solaire). Tous les dieux du soleil qui
se sont formés dans le monde païen après lui,
étaient tous façonnés à son image. ils ont maintenu
des noms différents – mais étaient toujours reconnus comme
copies carbone du dieu-soleil original de Babylone,
connu sous le nom de Nimrod.

La femme de Nimrod s'est déclarée être une déesse de la lune.
Elle s'est donnée des titres glorieux tels que "reine du ciel"
“ever virgin” – “Mediatrix” et “mère de dieu”.
Elle s'est ainsi transformée en l'image féminine parfaite –
par lequel toutes les futures déesses ont été copiées ou moulées
après.

Puisque toute la famille de Nimrod était impliquée dans ce
rébellion contre Jéhovah Dieu, c'est devenu une affaire de trinité
de toutes sortes. Nimrod est devenu “dieu-le-père”, Tammuz
est devenu “dieu-le-fils”, et Semramis est devenu la “colombe”
ou "l'esprit" qui a maintenu cette sainte union ensemble. D'où
la première trinité est née – à Babylone – et a
étendre ses tentacules à travers le monde – lorsque le
Les Babyloniens ont été dispersés à l'étranger.

La trinité de dieu, fils et esprit saint (semiramis) a
envahi presque toutes les religions païennes du monde.
Leurs dieux et déesses ont des noms différents, mais
les principes restent les mêmes.

Même Kildare, en Irlande, a sa triple déesse nommée
“Brigid” qui a été absorbé par le chrétien apostat
Église – sous la forme d'un saint.

Si vous recherchez sous ‘images’ sur Internet – en utilisant le
mots “trinity gods” – ou “triple gods” – vous découvrirez
un grand nombre d'entre eux qui ont été inventés bien avant que Christ ne soit
même né. Quand tu lis les attributs du païen
dieux solaires et déesses païennes, la ressemblance avec Nimrod
et sa famille devient encore plus claire.

Non, “Dieu-Le-Père” et “Dieu-Le-Fils” n'est pas un Divin
Mystère qui est incompréhensible, mais c'est plutôt un mensonge
qui a commencé dans l'ancienne Babylone avec Nimrod, Tammuz,
et Sémiramis. Faites des recherches pour vous-même et arrêtez d'être
les victimes du compromis apostat avec les païens.

“S'il y en avait un qui était plus profondément
concerné par la mort tragique de Nimrod
qu'un autre, c'était Sémiramis, qui avait
été élevé pour partager avec lui le trône
de Babylone. Dans la vie, son mari avait été
honorée comme une héroïne, dans la mort elle aura
lui adoré comme un dieu…”
— (Les deux Babylones,
Alexandre Hislop page 58 )

“Il y a longtemps – juste après le déluge,
un homme nommé Nimrod a émergé le
la scène de l'histoire. Quand il est mort,
sa femme, Semiramis, a reconnu que
sans lui, elle pourrait perdre le pouvoir,
alors elle a conçu un plan intelligent.
Sémiramis était enceinte. Elle a dit
tout le monde que l'enfant dans son ventre
n'était autre que Nimrod en train de renaître.
Ce fut le début du plus grand
perversion…le concept de ‘père/fils’
divinité.”
– Dimanche de la Résurrection et
la connexion babylonienne
Par Errol Hale

“Semiramis est tombée enceinte après les années Nimcrod’s
décès. Et pour couvrir son indiscrétion
elle a prétendu que son bébé était Nimrod
réincarné. Alors maintenant, elle prétendait que
il était à la fois le Père et le fils.
La mère divine qui a donné naissance à
ce fils divin était Isis, l'égyptienne
nom de Sémiramis. Il y avait donc maintenant
trois dieux auxquels le culte était dû–
un dieu père, un dieu fils et un saint
déesse mère & pourtant tout cela était
être considérés comme égaux, car ils
devaient tous être considérés comme des parties égales
d'un dieu trinitaire.”
-(Explorer l'histoire ancienne—
Les 2500 premières années, Schulz, ch. 11, 24).

“Après la mort de Nimrod,
Sémiramis a réclamé son fils Horus
avoir été Nimrod réincarné.
Ces trois-Osiris (Nimrod),
Isis (Semiramis) et Horus (le fils)-
est venu à être exalté comme une triade de divinités
-(Explorer l'histoire ancienne—
Les 2500 premières années, Schulz, ch. 11, 24).

“Toutes les religions païennes depuis l'époque de
Babylone ont adopté sous une forme ou
un autre – une doctrine de la Trinité ou une triade
ou trinité des dieux. A Babylone, c'était Nimrod,
Semiramas et Tammuz. En Egypte c'était Osiris,
Isis et Horus. Dans la philosophie de Platon, c'était
le Père Inconnu, Nous/Logos, et le monde
âme. La triade grecque était composée de Zeus,
Athéna et Apollon. Les Romains avaient leur Trinité
de Jupiter, Mercure et Vénus. Les hindous
avaient leur trinité de Brahma, Vishnu et Shiva.”
–Les doctrines perdues du christianisme
La doctrine de la Trinité
n'est pas basé sur les Écritures
par Herbert W. Armstrong (1892-1986)

“Beaucoup de nations païennes anciennes avaient
des dieux à trois têtes et une doctrine de la Trinité.
Tout cela existe depuis les temps anciens,
et est originaire de Nimrod et de Babylone.”
–LES DEUX BABYLONE’S,
par le révérend Alexander Hishop,
1916, pages 17-18.

“Semiramis a été initialement inclus
dans la trinité païenne babylonienne
comme l'esprit saint et son symbole
était celui de la colombe.
Déifiée comme Ishtar, elle a été élevée
bien au-dessus du niveau de toutes les créatures,
et a été adoré comme le troisième
membre de la divinité trinitaire.
Il est intéressant que l'ancien
Les Babyloniens prononçaient le nom
Ishtar exactement de la même manière que
nous prononçons le mot Pâques.”
-LA RAISON DE LA SAISON
par Rod Angleterre

Le concept d'un système de divinité trinitaire
remonte à la première ville-nation appelée
Babylone. Cela s'est passé à l'époque
de Nimrod et Sémiramis. Dans ce premier païen
trinité – Nimrod le roi était la première personne,
Sémiramis sa reine était la deuxième personne,
et Tammuz leur fils était la troisième personne,
de ce système divin.”
–Trinité, réalité ou fiction ?
Section A – Rév. John D. Sims
PROCESSUS D'HARMONIE SCRIPTURAL

“Après le déluge puis la dispersion
de la tour de Babel, la terre était en
un processus de repeuplement par la trinité païenne
croyants originaires de Babylone. Comme le
Babyloniens originaux dispersés à travers le
face de la terre depuis l'occurrence de la tour,
ils ont emporté leur système religieux avec eux
même s'ils ont exprimé leur religion
système dans leurs nouvelles langues. Même dans leur
nouvelles langues les caractéristiques générales
du système de la trinité est resté le même.
Ce système a finalement infecté le
monde religieux chrétien et est parlé
de dans les détails cachés dans les chapitres de l'Apocalypse
dix-sept et dix-huit.”
–Trinité, réalité ou fiction ?
Section A – Rév. John D. Sims
PROCESSUS D'HARMONIE SCRIPTURAL

“Le Babylonien était tellement idolâtre
reconnaissance de l'Unité divine, que Jéhovah,
le Dieu vivant, a sévèrement condamné son
propre peuple pour lui avoir donné un quelconque appui.
Dans l'unité de ce seul et unique dieu de la
Babyloniens, il y avait trois personnes, et
pour symboliser cette doctrine de la Trinité, ils
employé le triangle équilatéral comme il est bien
connu, que l'Église de Rome fait à ce
journée. Dans les deux cas, une telle comparaison est la plus
dégradant pour le roi éternel.”
-“Les deux Babylones”
par Alexandre HISLOP -pgs. 16,17

“La trinité est originaire de Babylone,
et a été transmis à la plupart des monde’s
religieux. L'idée de “Dieu le Fils” est
Le paganisme et la mythologie babyloniens qui
s'est greffé dans le christianisme.
–Contexte historique de la Trinité
Par Jeff Rath


Qui était le demi-dieu Tammuz ?

Il semblerait que des personnages historiques peu après le Déluge, encore imprégnés d'une génétique forte et de personnalités puissantes, aient rassemblé des cultes autour d'eux et convaincu leurs disciples qu'ils étaient des divinités à égalité avec le Dieu créateur. Des générations plus tard, les histoires se sont propagées à travers le monde, s'adaptant à différentes cultures et climats, mais conservant un fil conducteur. Ainsi les mythologies de Sumer, de l'empire akkad, de Babylonie, de Canaan, d'Egypte et de Grèce se ressemblent. L'histoire de Tammuz ne fait pas exception.

La revendication la plus ancienne d'un personnage nommé Tammuz est celle d'un roi et berger sumérien nommé Dumu-zid ou Dumuzi. Il a été dit qu'il était le cinquième roi avant le déluge et qu'il a régné pendant 26 000 ans. La mention suivante est celle d'un pêcheur/roi qui régna vers 2700 avant JC, directement avant Gilgamesh. Il existe également une légende selon laquelle Tammuz était le fils de la reine Sémiramis, né après la mort de son père Nimrod qui a construit à la fois Babel et Ninive (Genèse 10:8-12). Mais beaucoup pensent que Nimrod est un autre nom pour Gilgamesh, compliquant davantage la question. Il est possible que la légende du demi-dieu Dumuzid/Tammuz provienne de l'une de ces personnalités, mais nous ne le savons pas.

Au IIIe ou au IIe millénaire avant J.-C., les Sumériens enseignaient qu'un jeune et beau berger était né de l'un des principaux dieux, Enki, et de la déesse des moutons, Duttur. La déesse Inanna est tombée amoureuse de Dumuzid et l'a pris pour son époux (elle était la déesse de l'amour, de la fertilité et de la guerre, mais jamais du mariage). Les Akkadiens enseignaient à peu près la même chose aux IIe et Ier millénaires av. Pour les Akkadiens, Enki était connu comme l'Ea qui a sauvé la famille d'Utnapishtim (Noé) dans "L'épopée de Gilgamesh".

Les ennuis ont commencé quand Inanna/Ishtar sont allés au pays des morts. Il y a au moins deux histoires contradictoires sur les raisons pour lesquelles Ishtar est descendu aux enfers. L'un d'eux dit que Tammuz a été tué par des pilleurs de la pègre et qu'Ishtar est allé le ramener à la vie. Le mythe le plus courant, cependant, commence par le désir d'Ishtar de prendre le monde souterrain de sa sœur Ereshkigal. Les Anunnaki, juges de la pègre, ont jugé et condamné Ishtar pour son orgueil, la condamnant à mort et déclarant que son cadavre serait exposé, suspendu à un clou.

Malheureusement pour le reste de l'univers, alors qu'Ishtar était mort, il n'y avait aucune activité sexuelle ou procréation d'aucune sorte. Ea a vu le problème avec cela et a négocié un accord. Ishtar pouvait retourner au pays des vivants, mais elle devait trouver une autre âme pour prendre sa place dans le monde souterrain. Le remplaçant ne pouvait pas être quelqu'un qui pleurait sa mort. Elle ne pouvait trouver personne, dieu ou humain, jusqu'à ce qu'elle vienne dans sa propre salle du trône où Tammuz était assis, vêtu de belles robes au lieu du sac et de la cendre plus appropriés.

Pour son manque de dévotion, Ishtar a envoyé ses démons après Tammuz. Il s'est caché chez sa sœur Geshtinana, mais les démons l'ont trouvé et l'ont traîné aux enfers. Avec le temps, Ishtar a regretté ses actions irréfléchies et a pleuré la perte de Tammuz. Les dieux capitulèrent, déclarant que Tammuz et sa sœur alterneraient, avec l'un dans le monde souterrain tandis que l'autre serait avec les vivants.

Les Grecs, qui n'ont jamais rencontré de dieu étranger qu'ils ne pouvaient adapter, avaient aussi leur Tammuz à Adonis. On disait qu'Aphrodite avait arrangé un roi pour féconder sa fille. On ne sait pas si Aphrodite est tombée amoureuse du beau fils ou si elle s'est sentie coupable d'avoir participé à sa conception, mais elle l'a mis dans une boîte et l'a donné à sa sœur Perséphone, la déesse des enfers, pour le garder en sécurité. Perséphone a ouvert la boîte et est également tombée amoureuse. Les sœurs se sont battues pour Adonis jusqu'à ce que Zeus déclare qu'Adonis doit passer quatre mois avec Perséphone, quatre mois avec Aphrodite et quatre mois avec qui il choisit (il choisit Aphrodite). Artémis ou Ares (les comptes varient) ont envoyé un sanglier qui a tué Adonis. Aphrodite était tellement consumée par le chagrin que Zeus permit à Adonis de continuer à passer une partie de l'année parmi les vivants.

Les Égyptiens avaient une vision différente d'Osiris et d'Isis. Isis était une déesse bienveillante qui était dévouée à son mari/frère Osiris. Le frère d'Osiris, Set, l'a tué pour tenter de prendre son trône. Dans une histoire, Set a déchiré Osiris en morceaux, Isis a trouvé la plupart des morceaux et, avec l'aide d'un phallus d'or, l'a ramené à la vie assez longtemps pour l'imprégner d'Horus. Dans une version légèrement différente, Isis a trouvé le corps intact d'Osiris dans une boîte scellée au plomb (l'origine du sarcophage) qui avait été absorbée par un tamarinier utilisé comme pilier du palais. Isis a ramené Osiris à la vie et est tombée enceinte d'Horus, mais Set a trouvé Osiris et l'a tué à nouveau, déchirant son corps en morceaux. Isis a trouvé les morceaux, les a enveloppés dans un tissu et l'a enterré correctement. Horus a finalement vaincu Set. Les dieux étaient tellement émus par la dévotion d'Isis qu'ils ont fait d'Osiris le dieu des enfers. Pour refléter sa résurrection et sa seconde mort, il est également devenu le dieu du Nil (dont les flux et reflux apportent des récoltes), la réincarnation et le cycle de vie et de mort de l'agriculture.

Du fil conducteur de la mort et de la résurrection est née l'association de Dumuzid/Tammuz/Osiris/Adonis en tant que dieu de la fécondation, de la renaissance et de l'agriculture. Bien qu'il ait commencé comme le dieu sumérien de la bonne herbe, des agneaux en bonne santé et du lait abondant, les cultures ultérieures le considéraient comme le dieu du grain. Sa mort annuelle au Moyen-Orient correspond au début de la chaleur meurtrière et de la sécheresse au solstice d'été. Les femmes pleuraient sa disparition dans l'espoir que leurs cris assureraient son retour et le retour de la fertilité de la terre. C'est à ces cris que Dieu fait référence dans Ézéchiel 8 :14-15 : « Il m'amena à l'entrée de la porte nord de la maison de l'Éternel, et voici, des femmes étaient assises, pleurant Tammuz. Alors il me dit : « As-tu vu cela, ô fils de l'homme ? Tu verras des abominations encore plus grandes que celles-ci. » En fait, le mois hébreu de Tammuz marque encore le moment où les cultures plus anciennes pleuraient le dieu de la fertilité. Autrefois, cependant, Tammuz était vénéré d'une manière différente. On dit que les rois sumériens prennent l'identité de Tammuz et s'accouplent avec la prêtresse pour assurer une récolte abondante.

Le mythe arabe a une approche légèrement différente. La poésie du IXe au XIe siècle de notre ère dit que Tammuz a incité le roi à adorer les planètes et le zodiaque. Pour son hérésie, Tammuz a été tué plusieurs fois par des moyens horribles, mais est revenu à la vie après chaque mort, sauf la dernière. Aux Xe et XIe siècles, les femmes arabes pleuraient encore la mort de Tammuz. La littérature arabe mentionne également les similitudes entre Tammuz et le chrétien Saint-Georges qui serait mort plusieurs fois en étant torturé pour son refus de désavouer le Christ. St. George est finalement mort pour de bon quand il a été décapité.

Certains prétendent que Tammuz était aussi à l'origine de l'histoire de Jésus. La principale similitude soulignée est la mort et la résurrection. Les différences sont cependant frappantes. Jésus a été élevé par Dieu, et non sauvé des enfers par un amant fidèle (Actes 2:32). Il n'est pas mort plusieurs fois (Romains 6:10). Il n'était pas vénéré comme le dieu des enfers ou le dieu de l'agriculture. Et il n'est pas mort une fois pour toutes après de nombreuses résurrections (Psaume 16:10).

L'histoire de Tammuz ne réfute pas l'histoire de Jésus. Il illustre le désir de l'humanité de comprendre et de prendre le contrôle du monde naturel dont nous dépendons. Jésus n'est pas venu apporter des agneaux sains ou du maïs ou les eaux riches du Nil. Et Il n'est pas mort à cause de la jalousie d'un amant. Il est mort pour nous sauver de nos péchés (1 Corinthiens 15 :3-4). Il est ressuscité parce que Dieu a accepté son sacrifice. Et Il apporte la vie non aux récoltes mais à nos âmes (Jean 3:16).


Nimrod, la véritable histoire

Nimrod ÉTAIT "UN PUISSANT CHASSEUR DEVANT DIEU. Il était l'homme choisi par DIEU pour éliminer le reste des géants qui ont survécu au déluge. Dieu a même donné à Nimrod un arc puissant pour les traquer.

A cette époque, les géants étaient considérés comme des dieux. Nimrod pensait qu'après les avoir tués, il pourrait utiliser la même arme contre les anges de Dieu. Il a blâmé les anges pour ce qui arrivait à l'humanité à cette époque le déluge, les nephilim, etc.

Le jour où la Tour de Babel a été détruite, Nimrod a essayé son puissant arc, donné par DIEU, contre un Ange qui surveillait la construction de la Tour de Babel.

C'est la raison pour laquelle les gens disent que Nimrod était contre DIEU mais il n'a jamais été contre DIEU. Il détestait les Nephilim et devait en chasser les restes. Il savait que les Nephilim étaient des anges, alors il pensait que s'il pouvait tuer les anges, il sauverait probablement l'humanité.

N'OUBLIEZ PAS la promesse de DIEU à Noé. La prochaine fois, il utilisera le feu pour détruire la terre, au lieu de l'eau. Nimrod pensait que ce jour était proche et c'est pourquoi il a essayé de construire la Tour de Babel, non pas pour éviter une inondation mais pour fuir l'incendie.

Commentaires pour Nimrod, l'histoire vraie

J'étudie des choses comme celle-ci depuis des années, mais j'étais à l'époque des livres et des articles de magazines pour obtenir des informations sur le sujet.

Lorsque j'ai découvert Google Maps, j'ai fait toutes mes recherches sur ce que j'avais et il n'a pas fallu longtemps pour trouver ce que je cherchais. Ground Zero. En fait, environ 4 grandes masses d'eau de l'espace se déplaçant le long d'un parcours presque parallèle à la Terre et ont frôlé la côte de l'Antarctique en faisant presque le tour de la masse terrestre. Tout ce qui l'a frappé était rond, roulé et fondu aussi gros que la moitié de la lune. C'était le plus grand et il a affecté toute l'Afrique alors que l'eau pressait et poussait son chemin avec l'intrus qui tombait.

L'autre pièce avait un bord dentelé et voyageait à la même vitesse dans la même direction et éclaboussait l'Amérique latine et l'Amérique du Sud. Si vous regardez et voyez cela comme un accident de la circulation, vous pouvez clairement voir ce qui s'est passé. Ils venaient tous de la même direction et tournaient dans les mêmes directions comme une boule de billard avec un anglais appliqué frappant l'eau et rebondissant sur la surface comme une gigantesque boule de glace. Mais celui-ci est déchiqueté et a laissé deux empreintes à 90 degrés dans le fond marin.

Les deux ont créé un ensemble d'îles de la couronne dessus pour la dernière fois avant de croire que les deux ont reculé jusqu'à un point de repos en retrait de la couronne. vous pouvez le voir si vous regardez mais soyez prudent. Il vous rappellera une partie de l'anatomie humaine.

Vous prenez toutes les plaques tectoniques du monde et regardez le stress et les vergetures sous l'océan et vous pouvez facilement voir que la Terre a subi un événement de brisement de la Terre littéral et toutes les lignes de faille et vous verrez que toute la surface ou la peau de La terre a été roulée sur le côté, enfoncée ou pressée contre les vagues. Les plaques tectoniques actuelles et les zones les plus actives sont issues de la rupture de la croûte lors de cet événement. Quelque chose qui était assez gros et assez lourd pour faire les dégâts qu'il a causés sous l'eau par d'énormes pressions et mouvements des deux envahisseurs qui ont créé des parties de l'Alabama et de la Floride à partir d'une poussée de terre sortant du fond de l'océan en réaction à l'événement Multiple. Ma ville au milieu de l'Alabama a de très gros gisements de calcaire qui me disent que l'eau de mer était ici à un moment donné. Et c'était ici depuis très longtemps parce que les gisements de calcaire sont les plus grands des États-Unis, ce qui me dit que l'eau de mer était là depuis des milliers ou des millions d'années.

si vous regardez toute la ligne sèche et aride qui traverse l'Afrique et le Moyen-Orient, vous voyez qu'il y a une eau chauffée à haute pression à grande échelle qui a soufflé sur l'Asie à partir de quelque chose. Tout à la fois. Ce serait une inondation complète avec 40 jours et 40 nuits de pluie provenant de l'eau sortant sous forme de vapeur dans les volcans et 180 jours avant qu'ils ne puissent marcher sur la boue.


Nimrod le fondateur de l'occultisme et de Babylone

La Bible développe un personnage très important et notoire nommé Nimrod. Il était le sixième fils né de Cusch. Son nom en hébreu signifie se rebeller. Il est le fondateur de Babylone et de l'Assyrie. Il est mentionné dans I Chroniques 1 : 10, Michée 5 : 6 et dans Genèse 10 : 8b-9. Le texte hébreu déclare qu'il était un puissant chasseur devant le Seigneur. Ceci est révélateur de son antagonisme et de son opposition à Dieu. Il était méchant et a fait se rebeller le monde entier à travers la construction de la Tour de Babel. Il fut le premier à établir des royaumes. Cela s'est passé en deux étapes. Les premier est à Shinar, qui comprenait Babel, Erech, Accad et Calneh. Le deuxième royaume est l'Assyrie appelée le pays de Nimrod dans Michée 5 : 6. Après que la langue ait été séparée et confondue par Dieu, elle l'a conduit en Assyrie depuis Babylone. Les deux sont liés depuis lors.

Josèphe dit :

“Maintenant, c'était Nimrod qui les a excités à un tel affront et mépris de Dieu. Il était le petit-fils de Cham, fils de Noé. C'était un homme audacieux et d'une grande force de main. Il les persuada de ne pas l'attribuer à Dieu, comme si c'était par lui qu'ils étaient heureux, mais de croire que c'était leur propre courage qui leur procurait ce bonheur. Il a aussi progressivement changé le gouvernement en tyrannie, ne voyant pas d'autre moyen de détourner les hommes de la crainte de Dieu, mais de les amener à une dépendance constante de son pouvoir & #8230 (Josèphe, Flavius ​​Traduit par William Whiston, Til uvres de Josèphe, Hendrickson Publishers Peabody, MA 01916-3473, 1987, p. 35 Antiquités des Juifs Chapitre 4:2 )”

La Tour de Babel était essentiellement une tentative pour se séparer de Dieu. Il a été commandé aux humains de « être féconds et de remplir la terre ». Au lieu de cela, ils ont tenté de s'installer dans un endroit et d'établir un état mondial pour contrebalancer la domination divine. La tour était censée être une tentative rebelle de rompre avec la règle divine. Ils ne voulaient pas obéir à Dieu.

L'arrière-plan cultuel

La tradition suggère que Nimrod est mort d'une mort violente. Une tradition dit qu'un animal sauvage l'a tué. Un autre dit que Sem l'a tué parce qu'il avait conduit le peuple à l'adoration de Baal.

Selon les anciennes traditions égyptiennes et babyloniennes, sa mère était Sémiramis, parfois Sémiramis est appelée la mère de Nimrod, et parfois sa femme, ce qui porte à croire que Nimrod a épousé sa mère. Toujours selon ces traditions, Sémiramis, qui s'est élevée à cause de son fils, a été confrontée à une difficulté à la mort de son fils.

Une histoire raconte qu'après la mort de Nimrod, Semiramis a affirmé qu'un arbre à feuilles persistantes avait germé d'une souche d'arbre, ce qui, selon elle, indiquait l'entrée d'une nouvelle vie dans le défunt Nimrod chaque année à l'anniversaire de la naissance de Nimrod (le 25 décembre). laissez des cadeaux à cet arbre à feuilles persistantes.

Même si Sémiramis prétendait être vierge, elle avait un autre fils, nommé Tammuz, qui, selon elle, était la réincarnation de Nimrod. Elle est devenue connue sous le nom de “Vierge Mother”, “Sainte Mère” et la “Reine of Heaven” et a été symbolisée par la Lune. Ainsi commença le culte de Sémiramis et de l'enfant-dieu, et tout l'attirail du système religieux babylonien.

D'après diverses sources anciennes, il semble que la femme/mère de Nimrod, Sémiramis, était la grande prêtresse de la religion de Babel et la fondatrice de toutes les religions à mystère ainsi que la déesse. Après la destruction de la tour et le développement de la multiplicité des langues, elle était vénérée comme une déesse sous de nombreux noms différents. Elle est devenue Ishtar de Syrie, Astarté de Phénicie, Isis d'Égypte, Aphrodite de Grèce et Vénus de Rome, dans chaque cas la divinité de l'amour sexuel et de la fertilité. Son fils Tammuz a également été divinisé sous divers noms et était l'époux d'Ishtar et le dieu des enfers.

Selon le culte d'Ishtar, Tammuz a été conçu par un rayon de soleil, une version contrefaite de la naissance virginale de Jésus. Tammuz correspondait à Baal en Phénicie, Osiris en Egypte, Eros en Grèce et Cupidon à Rome. Dans tous les cas, le culte de ces dieux et déesses était associé à l'immoralité sexuelle. La célébration du Carême qui n'a aucun fondement dans les Écritures, mais s'est plutôt développée à partir de la célébration païenne du deuil de Sémiramis pendant quarante jours après la mort de Tammuz (Ézéchiel 8:14) avant sa prétendue résurrection - une autre contrefaçon mythique de Satan. Que ces traditions aient un fondement dans les faits ou non n'a pas d'importance. C'est parce qu'ils incarnent l'occultisme et ont été suivis dans l'ancien Israël et encore aujourd'hui

12 Alors il me dit : Fils de l'homme, as-tu vu ce que font les anciens de la maison d'Israël dans les ténèbres, chacun dans ses chambres d'imagerie ? car ils disent : L'Éternel ne voit pas que l'Éternel a abandonné le pays. 13 Il me dit aussi : Tu reverras encore d'autres grandes abominations qu'ils commettent. 14 Puis il m'amena à la porte de la maison de Jéhovah qui était vers le nord et voici, là étaient assises les femmes qui pleuraient Tammuz. 15 Alors il me dit : As-tu vu ceci, ô fils de l'homme ? tu verras encore des abominations encore plus grandes que celles-ci (ASV, 1901).

Ézéchiel communique avec le Seigneur dans une vision et le Seigneur lui montre ces choses. Les Babyloniens emmenèrent Ézéchiel à Babylone lors de la deuxième invasion de Nabuchodonosor en 597 av. Par la suite, il y a eu une invasion supplémentaire en 586 av. Quelque temps après la 2 ème invasion et avant la 3 ème invasion, le Seigneur montra à Ézéchiel l'étendue de l'apostasie dans laquelle les Juifs de Jérusalem étaient tombés.

Après le déclin de Babylone, leurs prêtres s'enfuirent en Égypte et emportèrent leur religion avec eux. Là, les gens adoraient Isis et son fils Osiris (autrement connu sous le nom d'Horus). Les mêmes divinités mère et enfant sont apparues en Grèce comme Cérès, la Grande Mère, avec le bébé à son sein, ou comme Irène, la déesse de la Paix, avec le garçon Plutus dans ses bras et dans la Rome païenne comme Fortuna et Jupiter. D'autres cultures ont adopté ce concept comme Cyprien et Indien.

Sous sa forme organisée, la fausse religion a commencé avec la tour de Babel et de Nimrod, d'où Babylone tire son nom. Caïn fut le premier faux adorateur, et de nombreux individus après lui suivirent son exemple. Mais organisé La religion païenne a commencé avec les descendants de Cham, l'un des trois fils de Noé, qui ont décidé d'ériger un grand monument qui « atteindrait le ciel » et de se faire un grand nom (Genèse 10 : 9-10 11 : 4) Sous la direction du Nimrod fiers et apostats, ils avaient l'intention de prendre d'assaut le ciel et d'unifier leur pouvoir et leur prestige dans un grand système d'adoration mondial. Ce fut la première religion contrefaite de l'homme, à partir de laquelle toutes les autres fausses religions sont nées d'une manière ou d'une autre.

Le jugement de Dieu a contrecarré leur objectif principal de faire une grande démonstration d'unité humaniste. En confondant « leur langage, afin qu'ils ne comprennent pas le langage des autres », et en les dispersant « de là-bas sur toute la surface de la terre » (Genèse 11 :7-8), le Seigneur arrêta la construction de la tour et brisa leur solidarité. Mais ces gens ont emporté avec eux les graines de cette fausse religion idolâtre, graines qu'eux-mêmes et leurs descendants ont planté dans le monde entier depuis lors. Les idées et les formes ont été modifiées, adaptées et parfois rendues plus sophistiquées, mais le système de base est resté et reste inchangé. C'est pourquoi Babel, ou Babylone, est appelée « la mère des prostituées et des abominations de la terre » (Apocalypse 17 :5). Elle était l'ancêtre de toutes les fausses religions.


LES ÉCRITURES NEVA A MENTIONNÉ SEMIRAMIS ET AUSSI SOIT D'ÊTRE D MÈRE ET,OU ÉPOUSE DE NIMROD. TAMMUZ WS AUSSI PAS LISTÉ. POURQUOI MÉLANGER D CROSS WT PAGANISME? NOUS DEVRIONS 2 B GUIDD ACCDNGLY. DO, NOUS NE MÉLANGONS PAS XTIANITY WT (BABYLNN / GREEK) PAGANISME ET MYTHOLOGIE.

Eze Ugona, la Bible ne mentionne pas non plus les chats, cela ne veut pas dire qu'ils n'existent pas !

La bible n'a pas mentionné les ovnis, cela signifie-t-il qu'ils existent aussi ? Votre logique n'est pas cohérente. C'est comme dire qu'un éléphant a de grandes oreilles, puis voir un lièvre et dire que c'est un éléphant.

Visiblement, vous vous trompez. À votre avis, quel était le char de feu qui emmena Elie dans le ciel ? Le fait est que si cela ne peut pas être trouvé dans la Parole de Dieu, ce n'est pas vrai, cela n'a pas d'importance, ou les deux. Quoi qu'il en soit, la Parole de Dieu n'est pas non plus une encyclopédie de l'univers, alors croyez ce que vous voulez, mais si elle contredit la Parole de Dieu, c'est faux. Historiquement, cela est toujours vrai, que cela vous plaise ou non.

L'Écriture n'a jamais dit qu'Élie a même mis le pied dans le char de feu, mais qu'il a été emmené au ciel dans un tourbillon. Le char est passé juste entre Elie et Elisée et était peut-être une tentative pour détourner l'attention d'Elisée de son maître Elie et de ne pas recevoir la double portion de miracles comme promis "Si vous me voyez monter". Était-ce Dieu qui voulait vraiment savoir si Elisée avait prêté attention, ou était-ce Satan qui ne voulait pas qu'Elisée reçoive la double portion du pouvoir miraculeux d'Elie ? Les prédicateurs ont eu tort de monter au ciel dans un char de feu parce qu'ils refusent de croire la Bible et de croire ce qu'elle dit. AllanThomas

En fait, la Bible mentionne les OVNIS

Sarah la Bible ne mentionne pas l'ovni Ézéchiel, on pense souvent qu'il parle d'un ovni si vous lisez et étudiez le passage qui parle du trône de Dieu et des angles ou des chérubins entourant Dieu et les yeux tout autour. Ne pas être un cul intelligent. J'essaie seulement d'aider à mieux comprendre le passage. Que le Seigneur vous bénisse et vous garde !

Et la Bible mentionne Tammuz dans le livre d'Ézéchiel 8:14. Les femmes le pleuraient à la porte nord de la maison du Seigneur. Dieu a dit que c'était une grande abomination qu'ils pleuraient sur Tammuz.

une chose que je peux dire, c'est que la vérité est difficile à accepter, surtout si elle vous frappe, c'est pourquoi les gens ne croient que ce qui leur convient!

Où s'il vous plaît mettre les écritures comme vos faits, ne vous contentez pas de généraliser !!

La Bible mentionne les noms de Nimrod et Tammuz, mais rien de Sémiramis. Nous n'avons aucune description détaillée de ces deux personnages. Il vaut mieux ne pas donner plus d'importance à Sémiramis.

Elisha a reçu la double portion, le K.J.V. rapporte deux fois plus de miracles qu'Elie.

Vous le voyez à travers les yeux de ce que vous avez été endoctriné à comprendre selon ceux qui veulent nous cacher ces vérités. La compréhension est similaire à ce qu'un mot signifie en juriste et en anglais simple. Il y a deux sens différents et ils pourraient tous deux être dans le même contexte. Cela dépend de la juridiction d'où vous venez. La logique n'y joue aucun rôle. C'est le contrôle et la manipulation de l'esprit.

Bien dit parce que l'ennemi cherche toujours un moyen de confondre une personne. On sera surpris du nombre de bébés en Christ. Et ne comprenant pas que la plupart du temps, le plus grand ennemi est eux-mêmes.

une chose que je peux dire, c'est que la vérité est difficile à accepter, surtout si elle vous frappe, c'est pourquoi les gens ne croient que ce qui leur convient!

Il y a un livre, par REV Alexander Hislop intitulé “The Two Babylons”. Vous devriez le lire, car il contient BEAUCOUP de bonnes informations.

Ce livre a été discrédité car Alexander Hislop s'est avéré être un héréditaire.

Le livre d'Hislop et toutes ses théories ont été solidement réfutés et annulés par des traductions d'anciennes tablettes d'argile cunéiformes qui parlent de Semiranis. Toute la "Trinité" de Nimrod, Semiranis et Tammuz, nous sommes des hypothèses incorrectes qu'il a faites sur la base des historiens grecs. Toute cette histoire grecque a été complètement écrasée par l'histoire assyrienne plus ancienne écrite dans l'argile.

J'ai longtemps adhéré au truc de la Trinité babylonienne, mais c'est une supposition idiote de moins de 200 ans.

YHVH montra à Ézéchiel les gens et les prêtres participant au culte semiramis (pâques) et amp tammuz, même dans son temple.

On nous dit de "sortir de Babylone" de la Genèse à l'Apocalypse.

Vous avez raison de dire que nous devons sortir de Babylone et nous sommes avertis tout au long de la Bible de le faire.
Le culte païen se déroulait dans le Temple comme vous le dites. Cependant, Semiramus n'est pas personnellement nommé. Elle a peut-être existé. Si elle l'a fait, tout ce que nous avons sur elle provient de traditions qui ne sont pas bibliques. La première référence historique à elle est celle d'Eusebius qui a supposé qu'elle était l'épouse de Nimrod. La Bible ne dit rien de la femme de Nimrod.
Tammuz est mentionné mais c'est la seule fois où il est mentionné dans la Bible [Exéchiel 8:14] et tout ce que cela donne est son nom, qui était celui d'une idole phénicienne.
Une grande partie de ce que nous avons provient de sources non bibliques et provient de la tradition et de la spéculation. C'est peut-être vrai pour la plupart. Mais, comme la Bible n'entre pas dans ces détails, je pense que cela doit être pour une bonne raison. Là encore, comme l'enseigne les Proverbes, « C'est à la gloire d'un roi de chercher une affaire. » Mais nous devons user de sagesse.

Beaucoup de gens manqueront le paradis parce qu'ils sont stupidement scripturaires/bibliques, de nombreuses découvertes scientifiques, des découvertes archéologiques ont montré que la source du document scripturaire réside dans les MSS classés des anciens, la plupart des chrétiens vivent aujourd'hui dans le passé, alors que tout ce qui ne se trouve pas dans la bible ne doit pas être pris. pour être vrai

Elle s'appelle la reine du ciel, tout remonte au culte de ba'al qui était quelque chose qui a été fait à Babylone

Semiramus sa femme et le fils de Cusch. Lorsque Cush a découvert ce qui se passait, Cush a tué Nimrod. Après sa mort, Semiramus prétend que Nimrod est revenu à la vie et devait être adoré comme le dieu solaire. Mais encore plus tard, elle a dit que Tammuz était son mari, dont elle a eu de nombreux enfants. Depuis lors, peu de choses ont changé. Sauf qu'aujourd'hui, il se passe encore plus de choses pécheresses dans notre monde.

Bonjour consultez kjv 1611 son nom lui est mentionné mais une autre version son nom est différent ..l .reine du ciel

bonjour.. il est important de le savoir car c'est de là que vient le culte des idoles & #8230.Nimrod signifie que nous nous rebellerons & #8230Babel signifie confusion par mélange. Je crois qu'Ashteroth et de nombreux autres cultes de Baal et d'idoles dans toute la bible ont leur origine dans Tammuz et Semiramis… ..
Ce n'est pas de la confusion…

quand on nous apprend ces choses…

En fait, les écritures mentionnent Sémiramis, peut-être plusieurs fois. Elle est mentionnée comme la reine des cieux dans Jérémie 44 :17-25. Elle est très probablement la même entité, qui était vénérée comme Ashtarte et Ishtar (Pâques des temps modernes). Tammuz est mentionné par son nom dans Ézéchiel 8:14. En fait, toute idolâtrie a un lien avec Nimrod, sa femme Sémiramis et Tammuz. Il est très probable qu'il s'agisse des mêmes entités qu'Osiris, Isis et Horus. Rappelez-vous que les langues ont changé à la tour de Babel, ce Nimrod, pourrait avoir été la force motrice derrière. Josèphe (un historien juif dont les écrits soutiennent les Écritures) explique en détail Nimrod, qui s'est érigé en divinité solaire et peut être le précurseur de toutes les divinités solaires.

Vous avez tellement raison…les gens ne parviennent pas à lire leur bible et remarquent que semiramis est dans la bible juste que différentes régions et mation ont leur nom pour elle mais Ashtoreth est son nom hébreu la langue originale de la bible..beaucoup a été caché pour que les gens ne l'obtiennent pas ..

Tout n'est pas dans la Bible. Il faut suivre les indices et bien creuser, là est la vérité.
Obéissance!
Le Seigneur est à la porte. Toilette

Merci enfin à quelqu'un qui a réellement étudié !! Les gens ont tendance à croire tout ce que quelqu'un dit parce qu'ils sont trop paresseux pour faire la recherche eux-mêmes ! Le Seigneur a dit que mon peuple périt par manque de connaissance !

Je suis d'accord avec Michael Wall. La reine du ciel était un titre donné à l'une des anciennes déesses du sexe et de la fertilité préférées des païens à qui ils priaient et faisaient des offrandes, mais depuis qu'elle a été vénérée dans tout le monde antique à travers diverses périodes de l'histoire, ses noms changent selon la langue parlée par ses fidèles. Semiramis, Ishtar, Astarte ne sont que 3 de ses noms. D'autres sont Astoreth, Aphrodite, Isis, GAIA, Diana et bien d'autres. Dans le livre des Actes, nous lisons que Paul et Silas ont failli être tués pour avoir enseigné l'Évangile aux Éphésiens païens dans le temple de Diane et en avoir gagné beaucoup à Christ qui alors désertaient Diane. Il y a beaucoup de choses à dire sur ce culte religieux païen, mais il suffit de dire qu'il s'agissait du "culte de la nature" le culte de la "Mère Terre/Mère Nature"

Merci beaucoup Michael Wall pour ces versets bibliques.

Ézéchiel 8 :14 mentionne Tammuz. De plus, le calendrier hébreu - un de leurs mois est Tammuz, comme un rappel de leur désobéissance à Dieu. C'est très intéressant. Faites des recherches sur le sujet. Ce sont des trucs profonds.

Pourtant, le christianisme était mélangé au paganisme - on l'appelait catholicisme romain

Bien pour vous. Par conséquent, les chrétiens devraient rejeter la doctrine infâme de la TRINITÉ créée par l'Église catholique romaine. Matthieu 28:19 ne dirige pas vers une trinité, dirige vers un baptême et une nouvelle naissance au nom du Père (Sauveur par Jésus) du Fils (il n'y a pas d'autre nom pour être sauvé juste Jésus) du Saint-Esprit (comme le Père a versé Son Saint-Esprit après le baptême sur le Fils et maintenant Jésus ayant l'expérience d'être un humain et d'être tenté dans tous les sens, laisse Son Esprit consoler Son peuple), alors nous sommes nés de nouveau en Esprit et en vérité.

C'est la vérité absolue. Le culte de Baal était suffisamment couvert de christianisme pour tromper les croyants. Ceci est enseigné dans les cours de civilisation occidentale dans les collèges. Ce sont des faits historiques.

donc vous connaissez votre ennemi afin que vous compreniez que cette culture n'est pas différente - ils adorent le même dieu païen. Les livres de Jashur & Enoch ont été omis – mais pourquoi ? Mythologie grecque? Je commence à penser que ce n'étaient pas des mythes, mais le résultat de nephilim. Cela fonctionne dans tout le modèle – Notre roi Jahshuah est vrai- Son moqueur – bien — se moque de lui.

Si vous pensez que la Bible ne mentionne pas Sémiramis et son fils, Tammuz, ou le culte de Nimrod (arrière-petit-fils de Noé et mari de Sémiramis) en tant que dieu solaire, alors vous n'avez pas lu Ézéchiel 8 : 13- 16.

Si vous célébrez N'IMPORTE QUELLE fête que YHWH ne dit pas de reconnaître, alors vous, mon ami, ÊTES, AVEZ ÉTÉ et continuerez probablement à faire des rituels païens parce que vous ne connaissez pas l'histoire.
C'est l'histoire biblique ainsi que prouvée du monde.

Vérifiez les faits avant Bro.

Incorrect ‘Ashtoroth’ est appelée reine du ciel. Semiramis est grec juste dans la structure, à la fois Semi & Ramos. L'erreur d'Eusibus est d'être historien mais de penser qu'il est linguiste. En akkadien, il n'y a pas de mot Semiratt car vous ne pouvez pas prendre une langue basée sur des icônes et ajouter un préfixe grec !

Lisez Ézéchiel 8:14, vous trouverez le peuple d'Israël adorant Tammuz

Donc, si Tammuz est né le 25, quand Jésus-Christ est-il né parce que c'est si déroutant

pendant la Fête des Tabernacles.

Je pense que la Bible mentionne Tammuz dans Ézéchiel 8 :7-10

Je suis tout à fait d'accord avec toi si la Bible ne le dit pas. Ce n'est pas vrai - cette histoire avec Semiramis ne s'additionne pas - même Caïn en parlait encore dans la bible - la bible ne parle que de faits .. passez une journée bénie

Quelles écritures lisez-vous ? Le KJV avec seulement 66 livres, a été compilé en 1611 et a abandonné 17 livres de son prédécesseur. Cela comprenait les livres d'Enoch, de Jasher et des jubilés. Le livre d'Enoch est référencé dans Danel 7, et le titre Fils de l'homme en provient également, et Jude y fait également référence. Le livre de Jashar (droit), est mentionné dans Josué 10 et 2 Samuel 1. Il faut faire attention aux scribes (faux écrivains) et aux pharisiens (faux enseignants), lire de nombreuses versions différentes et les comparer et les contraster, et prier pour les conseils du Rauch Hakodesh (Saint-Esprit) pour le discernement.

La Bible mentionne Tammuz adoré par les femmes de l'église. Il ne mentionne pas Nimrod, mais il mentionne que le Soleil est adoré de l'Église par des personnes qui tournent le dos au Temple si Dieu. Lisez Ézéchiel 8 :12-16.

La Bible mentionne Nimrod dans Genèse 10 :8-12, et à nouveau brièvement dans 1 Chroniques 1 :10 et Michée 5 :6. La référence à la Genèse dit que Nimrod était "un puissant chasseur devant le Seigneur", mais depuis le premier siècle, il a été interprété comme signifiant "un puissant chasseur contre le Seigneur".

La Bible mentionne cependant Tammuz.

La véritable église chrétienne (croyants nés de nouveau) est guidée par le seul Dieu éternel qui est omniprésent, omniscient et omnipotent. Il est partout à la fois, a toutes les connaissances (sciences) et est tout pouvoir. Son livre – la bible – ne ressemble à aucun livre de l'homme ou de l'être spirituel car il est le créateur de tout ce qui existe. Tous les autres demi-dieux et êtres sont ses créations. Les anges déchus (ses observateurs) ne peuvent rien faire de plus qu'absorber la réalité de Dieu et la déformer (mentir) car ils détestent le destin de l'humanité et utiliseront leur vie limitée pour les détruire. Celles-ci périront bientôt, de sorte qu'il est bénéfique d'invoquer Dieu et de comparer toutes les autres histoires avec les premières Bibles. Sa vérité se manifeste toujours si votre cœur est pour Lui. Il ne peut être caché à aucun des humains.

Et la Bible mentionne Tammuz dans le livre d'Ézéchiel 8:14. Les femmes le pleuraient à la porte nord de la maison du Seigneur. Dieu a dit que c'était une grande abomination qu'ils pleuraient sur Tammuz.

Je comprends d'où vous venez, la Bible se concentre sur l'histoire de Dieu et de ses alliances depuis le début jusqu'à maintenant, cela ne veut pas dire que le monde n'avait pas d'histoire et pour que vous la compreniez plus profondément bon à savoir l'histoire du monde - Jérémie 10 - si vous lisez que sans histoire du monde, vous ne comprendrez pas de quoi Jérémie parle - en tant qu'étudiant, vous savez que vous avez appris les deux mondes pour vraiment comprendre pourquoi Dieu déteste vraiment certaines choses - Apôtre Paul est un excellent exemple de savoir ce que les gens croient en leur temps et ont utilisé la Parole pour se rapporter à eux. La foi en la Parole de Dieu solide…

s'il vous plaît avant d'étudier d'autres écritures, assurez-vous que vous avez les exigences que Dieu exige de nous tous et c'est de se repentir et d'être baptisé au nom de Jésus-Christ pour la rémission des péchés et vous recevrez le don du Saint-Esprit & #8230Actes 2 :38…être né de nouveau (apprendre à nouveau comment marcher, parler, entendre et voir) Car Dieu révélera à ceux qui ont le don du Saint-Esprit (marche spirituelle, bouche, oreilles et yeux) ils verront la révélation que Dieu mettre devant eux & l'esprit du Christ conduira tout & #8230

Ézéchiel 8 :14 mentionne Tammuz.

Est-ce que les écritures mentionnent Noël (Est-ce que pagan sol invictus) (qui n'est pas l'heure de naissance du Messie) Et le Messie a été crucifié le jour de la Pâque ….Pâques est une célébration païenne…. 4:6…Nous avons été instruits par des loups déguisés en mouton…

Le dicton commun "où il y a de la fumée, il y a du feu" ne pourrait pas être plus vrai ici. La Mère et l'Enfant se retrouvent dans toutes les cultures, bien avant la naissance du Christ, le Messie. Cette mère de la religion du mystère babylonien est représentée dans de nombreuses églises dites chrétiennes. Même sur les timbres-poste des nations. Le culte de Sémiramis et de Tammuz continue à ce jour, mais prendra fin lorsque Jésus-Christ reviendra comme Roi de toute la terre. Ensuite, comme il est dit dans Joël, les gens diront "Venez, montons à la Montagne du Seigneur, à la Maison de Dieu de Jacob, Il nous enseignera ses voies, nous marcherons dans ses sentiers". ” Dieu accélère ce jour-là !

Muchos serán purificados, emblanquecidos y refinados los impíos procederán impíamente. Ninguno de los impíos comprenderá, PERO LOS ENTENDIDOS COMPRENDRÁN. Daniel 12:10

Cierto. Pero si vamos entender las Ecrituras, es necessario para nosotros para que tenga en cuenta la 2 Pedro 1:20, 1 Ts 5:21 y 1 Juan 4:1. De lo contrario, se inclinara hacia nuestra propia
Que Dois los bendiga.

Lo siento. Mi perdi la palabra comprension !

Tout ce qui avait été transmis d'Adam et Eve à travers les générations, beaucoup voulaient que les prophéties des savants leur parviennent, parce qu'ils voulaient se sentir le peuple élu.

Israël s'est distingué, et se démarque encore.

Jésus-Christ qui est d'Israël était le seul qui a accompli toutes les aspirations de l'Ancien et satisfait toutes les curiosités du Nouveau.

Que Dieu vous bénisse, parce que Jésus EST Dieu.

Semiramis est la troisième personne de la trinité babylonienne, avec Easter un autre nom pour Ishtar, qui est un autre nom pour Semiramis, Santa étant Woden, un autre nom pour Nimrod, Cupidon est probablement Nimrod, un puissant chasseur avant Elohim, et l'arbre Tammuz a été pendant des milliers d'années avant que le christianisme ne le revendique faussement comme sa propre invention. Le mot ‘glory’ estime Semiramis, le titre ‘lord’ signifie ‘ba’al’, le titre ‘god’ est un autre nom de ‘gad,’ qui remonte à Nimrod, avec le mot ‘sanctifier’ étant d'origine païenne, ainsi que les mots suivants saint, sanctifié, sacré, bible, grâce, divin, divinité, theos, christ, jésus, église et évangile, qui a été abrégé de & #8216sort divin, que la religion du mystère babylonien semble avoir été, chaque religion incorporant les pratiques de cette trinité à leur religion (syncrétisme). Chaque mot que les chrétiens utilisent des mots païens pour décrire peut généralement être retracé à cette trinité, a des termes anglais équivalents non païens et des mots comme ‘eloah’ et assemblée, Messie, Yahusha, Bonne Nouvelle, Maître, Écritures hébraïques, souverain, rachetés, etc., alors pourquoi le christianisme insiste-t-il pour utiliser ces mots basés sur le païen ? Bien sûr, je viens de gratter la surface, car il y a beaucoup plus à dire…

J'ai posé dans un autre forum la question de savoir si la recherche et la découverte de ces «secrets» nous rapprocheraient du «Ciel ou de l'Enfer». Ces choses sont-elles si importantes que nous perdons du temps à acquérir des connaissances. son créateur est primordial plus que de critiquer ce qui a déjà été fait & le christianisme & #8230. Dieu nous aide tous

Je vais répondre à cette question pour vous, même si cela fait des années que vous ne l'avez pas posée. Oui, c'est important. Vous avez vous-même répondu à votre propre question en déclarant que l'association de quelqu'un avec son créateur est primordiale. Si vous ne connaissez pas votre créateur, vous pouvez facilement être trompé pour adorer un faux dieu. En connaissant ces choses dites ici, bien que non salvatrices, cela pourrait vous aider, vous ou quelqu'un d'autre, à réaliser qui est adoré. La vraie connaissance salvatrice tourne autour de ce seul verset. Sachant cela vous permet également de connaître le faux.

Et c'est la vie éternelle, afin qu'ils te connaissent le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ, que tu as envoyé. Jean 17:3

Si c'est la surface, je ne peux qu'imaginer ce qui pourrait se trouver en dessous. S'il vous plaît, la prochaine fois que vous ferez de telles affirmations, sauvegardez-les avec FACTS & #8230

Si ce ne sont pas les mots appropriés pour le Créateur Tout-Puissant, quels sont les mots appropriés.
Personnellement, je pense que vous allez dans la bonne direction, mais j'ai appris il y a longtemps que lorsque vous signalez un problème, vous devez également être équipé pour fournir la solution.

Je suis d'accord avec tout ce que tu as écrit. Merci pour le partage. Peut-être que certaines de ces personnes pourraient s'y intéresser suffisamment pour faire leurs propres recherches et découvrir également la vérité. Pour ceux qui veulent connaître la vérité, ils doivent être prêts à chercher. Étude pour vous montrer approuvé.

la première fois que Christ est prophétisé dans la bible est gen. 3:15 depuis lors, l'imposteur essaie d'imiter
sa ressemblance. Un jour, notre foi sera nos yeux. Nous pouvons nier ou deviner ce qui s'est réellement passé dans le passé, mais avec la technologie d'aujourd'hui, nous ne pourrons pas nier le présent/futur.

Jérémie 10:3-4 LSG
Car les coutumes du peuple sont vaines : car on coupe un arbre dans la forêt, ouvrage des mains de l'ouvrier, avec la hache. [4] Ils le parent d'argent et d'or ils l'attachent avec des clous et des marteaux, pour qu'il ne bouge pas.

Il y a une histoire que Sémiramis a été nourrie par des colombes après la mort de son père. Quelqu'un d'autre a-t-il rencontré cette information. Cela ferait des liens intéressants entre les « colombes » comme dans Jonas qui signifie colombe/contraire/opprimer/actes répréhensibles et bien sûr la colombe au-dessus de la tête de Jésus. Puis le lien Noah. Il y a aussi ceci d'Osée : ils trembleront comme un oiseau d'Egypte, et comme une colombe du pays d'Assyrie ; et je les placerai dans leurs maisons, dit l'Éternel. Maintenant, je sais que l'hirondelle représente Isis, la Colombe probablement Sémiramis/Ishtar. Trois oiseaux peuvent être trouvés dans Gilgamesh, l'histoire d'Ushnaptim (Noé) des écritures babyloniennes, une hirondelle, une colombe et un corbeau. Le corbeau, si vous suivez le modèle de l'histoire de la Bible de Noé, est dit "aller et venir" ” …. tout comme Satan dans Job. Alors, les femmes étaient-elles simplement calomniées à l'époque (rien de nouveau) ou le corbeau est-il le bon gars? Qu'en est-il de la genèse où il est indiqué que c'est la graine de la FEMME qui écrase beaucoup de choses à penser ici.

addendum : la colombe et l'hirondelle étaient considérées comme des oiseaux « propres » dans l'OT, le corbeau ne l'était pas, très probablement en raison du fait qu'il mangeait des animaux tués sur la route, ce qui pouvait ensuite contaminer les humains. Vous pourriez également trouver intéressant que le nom El Shaddai signifie « seins » et « fécondité » 8217 ». Alors pense “dieu jaloux”

Je viens d'avoir une pensée radicale. Je cherche les différentes lignées post-inondation et comment elles se connectent. Et si elle était « la rebelle » ? La société a souvent négligé ou sous-estimé le pouvoir des femmes. Surtout qu'ils sont du sexe faible. Pourtant, la majeure partie de cette fausse religion est basée sur le culte des femmes. La reine du ciel. Son mari et son fils jouent à peine un rôle ? Elle aurait pu être la maîtresse manipulatrice. Elle a survécu à tous ses maris. Et si elle était une petite-fille de NoahNOAH, son espérance de vie aurait pu atteindre 430 ans !

Nimrod est le fils de Sémiramis et de Cusch, fils de Cham, qui était le fils de Noé. Nimiod a épousé sa propre mère Semirasmis suivant les instructions de son prêtre païen qui a reçu ses instructions de leur dieu solaire païen Molech dans un acte d'inceste pour acquérir le «troisième œil» ou «l'œil qui voit tous», qui évoluent jusqu'à aujourd'hui avec la même connaissance de ceux qui se sont appelés les “illuminati ou les illuminés”. C'est Satan’s qui fait “L' Eyeil qui voit tout de Lucifer”. C'est une grande contrefaçon parce que Dieu lui-même seul avec une promesse de voir dans le domaine spirituel. Cette sombre connaissance est transmise par le Diable ou Satan lui-même et les anges déchus à l'humanité comme décrit dans le livre d'Enoc. Sémiramis devient la reine du ciel et une déesse de la lune. À la mort de Nimrod, Sémiramis a dû maintenir son emprise et son pouvoir sur les habitants de Babylone. Elle a ensuite donné naissance à un fils bâtard nommé Tammuz qui, selon elle, était la réincarnation de Nimrod, et grâce à cela, elle a pu soumettre le peuple de Babylone. Parce que Tammuz était "Nimrod dans la chair" et "ne fait qu'un" avec son père qui était "un" avec sa femme/mère par le mariage, et ainsi "le concept impie d'une trinité est né". J'ai mal au ventre de voir tout cela et je pense à mes familles et à mes proches qui adorent le dimanche sans connaître toutes ces tromperies. Je ne suis pas convaincu quand j'ai rejoint la véritable Église de Dieu en étudiant lentement les histoires faisant avancer les écritures bibliques et je crois que Dieu montrera toute la vérité dans un avenir proche avant que son fils divin ne revienne pour ramener son fidèle chez lui.

la bible est historique et l'histoire est factuelle... les événements bibliques se déroulent chaque jour. certains sont passés, d'autres se produisent et d'autres se produiront. la bible ne pouvait pas contenir toutes choses, elle aurait pu être très grande à transporter et la lecture aurait pu se faire lorsque vous marchez sur les pages. nous devons accepter les récits historiques qui apportent plus de lumière car ils indiquent la parole de Dieu.

La conclusion que j'en tire est que le catholicisme romain est du néo-paganisme. Pas de salut dans la foi catholique, je vois toutes les religieuses et les prêtres comme des prêtres et des prêtresses de la religion païenne cultuelle. Le peuple de Dieu dans l'Église catholique romaine vient de Babylone.


Que s'est-il réellement passé après le déluge !

L'histoire de Noé et de l'Europe primitive a été supprimée ! Depuis la fin du XVIIe siècle, il n'a pas été autorisé à l'enseigner publiquement. Cette suppression de la vérité ne s'est pas produite en un jour.

“.Presque n'importe quel homme de la Renaissance pouvait raconter l'histoire des pérégrinations de Noé et de sa plantation en Europe, car le récit est apparu dans de nombreux livres.”

(“La Légende de Noé”, Don C. Allen, 1963, p.117).

Avant le déluge

Avant le déluge, Noé était un grand chef riche et influent. Il était en fait UN GRAND DIRIGEANT ! On raconte comment Josèphe a dit que Noé, avant le déluge, avait dû fuir pour sauver sa vie. D'où s'est-il enfui et où est-il allé ? L'ancienne tradition mésopotamienne, telle qu'elle est contenue dans « l'épopée de Gilgamesh », rapporte que la maison de Noé avant le déluge était une ville appelée Shruppak en Mésopotamie sur les rives de l'Euphrate. Noé s'est enfui en Égypte et cette Égypte était le lieu à partir duquel Noé a commencé à parler et à avertir le monde !

Berossus qui est enregistré dans Corey’s”Ancient Fragments”, p. 57. C'est l'histoire d'un personnage célèbre qui, avant le Déluge, a voyagé le long de toutes les côtes. Pendant la journée, il sortait de son bateau et prêchait à toutes les personnes vivant sur la mer et la nuit, il se retirait dans son bateau.

Preuve du déluge dans l'histoire

Le compte Sumerian King List post Flood :

“Après que le déluge ait balayé la terre et que la royauté fut à nouveau ralentie depuis le ciel, la royauté fut la première à KISH.”(Pritchard’s “Ancient Near Eastern Texts”, p. 265.)

Après le déluge

« Noé et sa famille descendirent de (la montagne) dans la plaine qu'elle ombrageait. La plaine était abondamment jonchée de cadavres, d'où le lieu a conservé jusqu'à ce jour le nom de Myri-Adam, ce qui signifie hommes éventrées.”

N'oubliez pas que le lieu de ces premiers événements post-déluge est l'Arménie. Le grand prêtre de la plus ancienne Arménie était le même personnage qui était grand prêtre et roi de Salem à l'époque d'Abraham — Mesdezdek.

“Et moi, voici, j'établis mon alliance avec toi, et avec ta postérité après toi et avec tout être vivant. . et toute chair ne sera plus retranchée par les eaux d'un déluge … C'est le gage de l'alliance que je fais entre moi et vous et tout être vivant qui est avec vous, pour les générations perpétuelles : je mets mon arc dans la nuée, et ce sera en signe d'alliance entre moi et la terre … (que) les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair” (Gen. 9:9-15).

QUI ÉTAIT LE PLUS ÂGÉ ? Japhet

Genèse 10:9 ici, il est enregistré que "à eux aussi, le père de tous les enfants d'Eber, le frère de Japhet l'aîné, même à lui étaient nés des enfants". (Voir Jameison, Faucett, and Brown Commentary). Zillah, souviens-toi que c'était la première femme vraiment noire de l'histoire ! Et, assez tard dans la vie de Lamech, sa femme noire, Zillah, a eu une fille nommée Naamah. Naamah est devenue célèbre en tant que tisserande de tissu et c'est elle qui s'est mariée avec Ham !

Combien de temps ont-ils vécu ?

Passez maintenant à Genèse 5:32. Ce verset nous dit que Noé avait 500 ans lorsque l'aîné de ses trois derniers enfants fut engendré. Noé a vécu jusqu'à 950 ans, Sem 600 à sa mort, Abraham 175.

Lisez le bref compte rendu de Josèphe :

Or les fils de Noé, Sem, Japhet et Cham furent les premiers à descendre des montagnes dans les plaines, et y établirent leur habitation et persuadèrent d'autres qui craignaient beaucoup les terres basses à cause du déluge, et ainsi furent très lent à descendre des lieux supérieurs, à s'aventurer à suivre leurs exemples. »(Antiquités des Juifs I, IV, 1.)

Maintenant, de Sem, Ham et Japhet sont sortis seize petits-fils de Noé et leurs seize noms de famille illustrent tous les types généraux de personnes que l'on trouve dans le monde aujourd'hui ! Puisqu'il est important de se familiariser avec ces noms, ils devraient être répertoriés ici. Sem avait cinq fils : Elam, Assur, Arphaxad, Lud et Aram. Cham en avait quatre : Cusch, Mizraim, Phut et Canaan. Et Japhet avait le plus de fils de tous, Sept : Gomer, Magog, Madai, Javan, Tubal, Meshech et Tiras.

Bérossus, ancien historien babylonien et contemporain de Manéthon, a écrit sur les événements qui ont immédiatement suivi le déluge. Dans sa discussion sur la famille de Noé, il déclare : « Maintenant, ils connaissaient leurs femmes, qui, le jour même prévu, ont régulièrement mis au monde des jumeaux de sexes différents par la suite, lorsque ces jumeaux ont atteint la puberté et se sont mariés, ils ont également eu des jumeaux à chaque naissance.”

Noé a passé de nombreuses années à éduquer ses enfants et leurs familles.

Tour du monde

La famille humaine est donc restée dans la région d'Arménie un peu plus d'un siècle après le déluge. À cette époque, cependant, la population minuscule mais florissante de la terre était devenue si importante qu'il était nécessaire de redistribuer la population en envoyant des colonies d'une manière pré-planifiée et organisée, inspirée par Dieu et dirigée par Noé. Le projet a commencé en 2261.

Noah a emmené ses fils faire un tour du monde. Le tour du monde original, selon le récit de Lemaire, a eu lieu environ huit décennies après le déluge et a duré dix ans. Après leur retour en Arménie, Noé a commencé à envoyer des groupes de colons dans les différentes parties du monde où Dieu voulait que les différents segments de la famille humaine vivent.

Division des Nations

“Et à Eber (Heber) naquirent deux fils : le nom de l'un était Peleg car à son époque la terre était divisée et le nom de son frère était Joktan. Le nom “Peleg” est significatif. C'est un mot hébreu signifiant “division”. La marge de nombreuses Bibles le souligne. En d'autres termes, Peleg a reçu ce nom parce que DANS SES JOURS DIEU DIVISAIT LA SURFACE DE LA TERRE ENTRE LES NATIONS ! Ce verset a été compris à tort comme signifiant que c'était l'époque où les continents étaient séparés. Peleg est né de Heber et de sa femme en Arménie peu de temps avant que Noé ne commence à envoyer le peuple. Bien que le plan n'ait pas encore été exécuté, la famille humaine savait qu'il allait bientôt se produire. Noah les avait probablement informés de ce plan en détail après son retour de sa première tournée mondiale des années auparavant. C'est pourquoi Heber pouvait nommer son fils de manière appropriée.

Description de la période par Josèphe : « Dieu leur a commandé d'envoyer des COLONIES à l'étranger, pour le peuplement complet de la terre, afin qu'ils ne puissent pas susciter des séditions entre eux, mais puissent cultiver une grande partie de la Terre ». Mais ils n'ont pas obéi à Dieu. (Encore plus tard) quand ils s'épanouirent avec une jeunesse nombreuse, Dieu les exhorta à nouveau d'envoyer des colonies : mais eux, s'imaginant que la prospérité dont ils jouissaient n'était pas dérivée de la faveur de Dieu, mais supposant que leur propre pouvoir était la cause propre de la condition abondante dans laquelle ils se trouvaient, ne lui obéissaient pas. Non, ils ont ajouté à leur désobéissance le soupçon que (s'ils le faisaient) envoyaient des colonies séparées - étant (ainsi) divisés en deux, ils pourraient d'autant plus facilement être opprimés. (Antiquités I, IV, 1.)

Apôtre Paul à dire. “Dieu qui a fait le monde et tout ce qu'il contient … d'un ancêtre …a créé chaque nation d'hommes pour vivre sur la surface de la terre entière. Il a déterminé les temps de leur existence et les limites de leur habitation”. (Actes 17:24 26).

Deu 32:8 Quand le Très-Haut partagea aux nations leur héritage, quand il sépara les fils d'Adam, il fixa les limites du peuple selon le nombre des enfants d'Israël.

Act 17:26 Et a fait d'un seul sang toutes les nations des hommes pour habiter sur toute la face de la terre, et a déterminé les temps d'avance, et les limites de leur habitation

Voyage de Noé

Il a été décrit comme une « vaste suite » (Allen, page 116). Selon le récit de Bérossus, Noé avait avec lui « un grand nombre de familles qu'il avait l'intention de diriger dans diverses colonies éloignées. » Il et sa compagnie se rendit d'abord dans la région d'Hyrcanie, ce district qui est situé au sud de la mer Caspienne. Après y avoir laissé des colons, ils se sont rendus en Mésopotamie, vers la mer sous Babylone. Des colonies en Arabie Félix, où il a établi plusieurs nouvelles colonies. La prochaine partie de l'itinéraire de Noé était l'Afrique. Selon le récit de Bérossus, Noé a passé plus d'un demi-siècle sur le continent africain. L'histoire des voyages de Noé de Lemaire indique que le grand patriarche et sa suite ont finalement quitté l'Afrique et se sont installés en Espagne 259 ans après le déluge, ce qui serait l'année 2110. Après neuf ans en Espagne, Noé a déménagé en Italie.

L'Italie devient le Capitole

Noé est répertorié comme le premier souverain à exercer une autorité par rapport à l'Italie. L'Italie fut inhabitée pendant 108 ans après le déluge (2369-2261). En d'autres termes, c'est le moment où Noé a initialement envoyé des gens vivre dans cette région du monde ! Gomer, fils de Japhet, avec son fils Ochus, est répertorié comme régnant en Italie depuis les temps les plus reculés jusqu'à l'an 2120. (Voir page 130 du volume deux du Compendium.)

L'histoire de l'ancienne Perse date son premier roi sur la base de la date de 2261. Et l'histoire de l'ancienne Scandinavie s'ouvre avec la migration de Magog (Genèse 10:2) hors de la région de l'Arménie à la même époque. (Compendium, Vol. II, pp. 127-130, 157,195-196).

Bérossus et Lemaire rapportent tous deux que Ham a eu un effet négatif sur les habitants de l'Italie. Leurs comptes indiquent qu'il s'efforçait de les corrompre. Lemaire fournit ce contexte. Gomer est mort à un âge avancé en 2120. À ce moment crucial, Ham est venu d'Afrique en Italie et a usurpé l'autorité sur les colons. Apparemment, le fils de Gomer, Ochus, n'était pas assez influent pour maintenir le pouvoir. Ham doit alors avoir commencé un processus pour détourner le peuple des enseignements de Noé. Le récit de Bérossus indique que Ham était une personne méchante qui s'est impliquée dans toutes sortes de pratiques pécheresses, et que maintenant, en Italie, il a commencé à corrompre la morale du peuple par ses nombreux crimes et iniquités. dans son histoire, Bérossus a écrit que Cham « assurait au peuple qu'il était de son devoir de commettre toutes sortes d'actes ». L'Italie mentionne également un souverain appelé Sabatius Saga » qui aurait pu être Melchisédek de Salem.

Il y a une raison très spéciale pour laquelle l'Italie est à l'origine devenue le foyer de l'apostasie religieuse en Occident. Cette raison devrait maintenant être évidente d'après l'histoire qui vient d'être racontée ici. Bien sûr! Les religions païennes à mystères ont eu un problème très particulier auquel elles sont confrontées en Italie - elles ont dû contrer les enseignements de Noé ! Le paganisme s'est en fait propagé de l'Italie à la Grèce.

Après la mort de Noé, leur tâche est devenue plus facile.Ils ont fait de Noé un dieu et ont amené les gens à l'adorer ! Ils l'appelaient, dans leurs mystères, Janus — le dieu aux deux visages regardant dans des directions opposées celui qui pouvait regarder dans les deux mondes parce qu'il expérimentait les mondes de chaque côté du déluge.

La serviette de Babel

La construction de la ville et de la tour de Babel (Genèse 11 :9) a commencé en 2256, soit cinq ans après cette première colonisation de 2261. Ces deux événements historiques très importants sont directement liés. Remarquez Gen. 11:4. La rébellion contre le plan de Dieu était principalement dirigée par la famille de Ham.

Nimrod et ses disciples dirent au peuple :

Gen 11:4 Et ils dirent : Allez, bâtissons-nous une ville et une tour, dont le sommet peut atteindre au ciel et faisons-nous un nom, de peur que nous ne soyons dispersés sur la face de toute la terre.

Le déluge a pris fin en 2369. La colonisation a commencé 131 ans après le déluge. Cent trente et un ans plus tard nous amène à la date de 2238 av. La tour de Babel a commencé en 2256. Dix-huit ans après le début du projet de tour de Babel, Dieu a arrêté la construction.

Adam Clarke, sous Genèse 11:4, déclare que deux des Targums juifs affirment que la tour était destinée au culte idolâtre : et qu'ils avaient l'intention de placer une image au sommet de la tour avec une épée.

Josèphe a une déclaration intéressante à ce sujet :

Après cela, ils ont été dispersés à l'étranger, à cause de leurs langues, et sont allés par colonies partout, et chaque colonie a pris possession de cette terre qu'ils éclairent, et vers laquelle DIEU LES a conduits. (Antiquités I, V, 1,)

En d'autres termes. Josèphe nous dit que d'une manière ou d'une autre, à travers diverses circonstances, Dieu a amené la grande majorité des gens à se retrouver dans les régions du monde où il les avait initialement destinés à s'installer.

CUSH ET NIMROD

Cush a initié la pratique des mariages raciaux ! Il a pris pour épouse la Sémiramis blanche d'une beauté saisissante ! Elle était destinée à devenir la mère de Nimrod, le plus grand rebelle de tous ! L'ancienne Chronique saxonne rapporte clairement que Sémiramis ou Ishtar était la lignée de Japhet. La tradition germanique donne une forte indication qu'elle peut en fait avoir été la fille d'Ashkenaz, le fils aîné de Gomer qui, à son tour, était le fils aîné de Japhet. Elle serait née vers 2313 – encore plus d'un demi-siècle avant Babel ! Nimrod aurait pu naître vers 2290 av.

Nimrod était une grande source le décrivant comme un " géant guerrier ". Sargon d'Akkad, également connu sous le nom de Sargon le Grand, célèbre pour sa conquête des cités-États sumériennes aux 23e et 22e siècles av. Fondateur de la dynastie d'Akkad, Sargon régna durant le dernier quart du troisième millénaire avant notre ère. Il est devenu un membre éminent de la cour royale de Kish, tuant le roi et usurpant son trône avant de se lancer dans la quête pour conquérir la Mésopotamie. L'historien antique Julius Africanus a conservé le fait que Nimrod a commencé son règne unique en 2192 à la suite d'un règne conjoint avec son père, Cush. Sargon est sans aucun doute Nimrod de la Bible.

Gen 10:8 Et Cusch engendra Nimrod : il commença à être un puissant sur la terre.

Gen 10:9 Il était un puissant chasseur devant l'Éternel; c'est pourquoi il est dit: De même que Nimrod le puissant chasseur devant l'Éternel.

Gen 10:10 Et le commencement de son royaume était Babel, et Erech, et Accad, et Calneh, dans le pays de Shinar

.Nimrod était appelé un puissant chasseur “avant l'Éternel”. Adam Clarke note que « le mot « tsayid », que nous rendons chasseur, peut signifier persécution, oppression et tyrannie !

Wkipedia parle de Nimrod,

« Les figures du roi Ninus et de la reine Sémiramis apparaissent pour la première fois dans l'histoire de la Perse écrite par Ctésias de Cnide (vers 400 avant JC), qui prétendait, en tant que médecin de la cour d'Artaxerxès II, avoir accès aux archives historiques royales. Le compte de Ctesias a ensuite été développé par Diodorus Siculus. Ninus a continué à être mentionné par les historiens européens … [jusqu'au] 19ème siècle. Il aurait été le fils de Belus ou Bel, un nom qui peut représenter un titre sémitique tel que Ba’al”lord”. D'après Casto Rhodes (apud syncelle p. 167), son règne a duré 52 ans, son début tombant en 2189 avant JC selon Ctésias. Il était réputé avoir conquis toute l'Asie occidentale en 17 ans.

Antiquités des Juifs, livre I, chapitre IV, partie 3 stipule :

« Maintenant, c'était Nimrod qui les a excités au mépris de Dieu. Il était le petit-fils de Ham …, un homme audacieux et d'une grande force de main. Il les persuada de croire que c'était leur propre courage qui procurait leur bonheur (physique). Il a progressivement changé le gouvernement en TYRANNIE (rappelez-vous Gen. 10:3 - il a commencé à être un tyran sur la terre ! - 8221), ne voyant pas d'autre moyen de détourner les hommes de la crainte de Dieu, mais de les amener dans une dépendance constante à son pouvoir.”

Kish était la capitale de Cush et Nimrod. C'était le site où ils ont tenté de construire la serviette de Babel et près de la ville de Babylone. Noé avait établi une colonie en Mésopotamie plusieurs années auparavant. Il a d'abord été gouverné par Sem puis par Assur. Assur s'appelait Enmerkar.

Cush a régné sur l'Égypte et l'Assyrie de 2254 à 2194. Il a principalement régné de Shinar mais a déplacé son trône en Égypte pendant ses trente dernières années. En Egypte, il est connu sous le nom de Ménès. La ville de Memphis porte son nom. Quand il est arrivé en Égypte, il y avait déjà des tribus. La tribu de Mizraim vivait dans cette région. Mizraim a fondé une colonie à Janis sur le delta qui a duré des centaines d'années. C'était une tribu totalement différente non gouvernée par Cush.
Pendant ce temps, Nimrod fut chassé de Mésopotamie en Égypte par Assur. Les descendants d'Assur dominaient la région de la Mésopotamie. Nimrod a rejoint son père pour régner sur l'Égypte pendant 2 ans de 2194 à 2192. Puis Cush abandonne l'histoire, il est probablement mort. Il n'a vécu que 170 ans et aurait dû vivre plus longtemps que cela, mais sa vie a été écourtée par Sémiramis et Nimrod qui avaient fomenté un complot pour le tuer. Sémiramis était l'épouse de Cusch. Elle s'appelait Isis et Unenephes dans l'histoire. La terre est laissée à Assur et Nimrod.

En Égypte, Nimrod régna de 2192 à 2167 vingt-cinq ans. Il s'appelait Athothis ou Osirus. En 2167, il fut chassé d'Egypte par Sem. Il s'est enfui en Italie où il a été tué par Sem. Sémiramis s'enfuit également en Assyrie et y resta pendant 30 ans. Pendant ce temps, les Égyptiens étaient sans roi.

Une fois que Sémiramis a déterminé que c'était sûr, elle est retournée en Égypte avec son jeune fils Horus. Dans l'histoire, Horus était connu sous le nom de Gilgamesh. Sémiramis a dit aux gens qu'elle était imprégnée de l'esprit de Nimrod et que Nimrod a vécu à travers Horus. Sémiramis a régné pendant 4 ans jusqu'à ce qu'Horus soit assez vieux pour régner seul ! Il régna de 2125 pendant 31 ans.

En 2094, Horus a conduit un groupe de personnes en Europe occidentale pour s'installer. Pendant ce temps, Horus a laissé sa mère régner sur l'Egypte pendant 11 ans. Il retourne ensuite à Shinar pour régner pendant encore 131 ans jusqu'en 1968 jusqu'à l'époque d'Abraham. Quand Horus retourna en Assyrie, il se retrouva en guerre avec sa mère et Ara le roi d'Arménie. Ara a quitté l'Europe occidentale entre les mains de son fils. Sémiramis se rendit auprès du roi d'Arménie pour obtenir de l'aide. Garthos, le roi d'Arménie, lui a donné une armée. Garthos et Semiramis ont été tués dans la bataille contre Horus.

En 2254 – Tubal commença à régner sur l'Asie Mineure où Tarhish résidait à l'origine. Également en 2254 – Shun a commencé son règne sur les Chinois. On l'appelait barbare ou éthiopien. En 2098-2061 Iberia commence à régner en Espagne. En 2063, l'histoire de la Grèce commence. Là, un règlement a commencé près de Corith avec Siciyon. En 2237 est la date donnée à l'arrêt de la construction de la Serviette de Babel. Il était en construction depuis 18 ans. 1828 la terre des Tchadiens est devenue une partie de l'Assyrie.

En 2047, Sem est venu en Égypte pour régner en tant que 7 e roi d'Égypte appelé Thinis. On l'appelait le vieil homme à la barbe. Il a divisé l'Egypte en 2 parties. Lorsque Noé est tombé malade, Sem a quitté l'Égypte et a repris les responsabilités de Noé en Italie. 1978 Assur prend le contrôle de l'Europe occidentale.

Sem aurait normalement transmis son héritage à travers les générations suivantes - Arphaxad à Salah, Salah à Heber et à travers Peleg, Reu, Serug, Nahor, Terah et Haran (Genèse 11:11-26) Mais il l'a fait pas fonctionné de cette façon, quelque chose de très inhabituel s'est produit. Terah et Haran sont morts alors que Shem était encore en vie.

Selon Compendiurm, Tuitsch est le père de Mannus ou Ninus. Puisque la Bible appelle ce Ninus (qui a construit Ninive) Assur, Tuitsch est donc Shem ! Tuitsch (Shem) a quitté l'Europe pour l'Égypte en 2038. Son apparition dans les archives chronologiques égyptiennes de la Dynastie I date de son arrivée et de son gouvernement en 2037. D'Arménie, Tuitsch est parti 155 ans après le déluge. Avec lui, il y avait vingt-deux descendants plus huit de Japhet et deux de Cham. Tuitsch fit son quartier général à Deutz (aujourd'hui Koeln-Deutz). Le pays s'appelle Deutschland après lui, c'est-à-dire la terre du grand patriarche ou enseignant, Shem. Au cours de la 25e année de son règne (2190-2189), Tuitsch tint une assemblée d'État, partagea les terres entre ses descendants et ordonna des lois. Il a également apporté plus de colonies de Mésopotamie.

(Chinese Classic, volume III, première partie, page 115) décrivent le premier roi de Chine, un homme noir qui s'est avéré être Nimrod, comme nous l'avons vu plus tôt, comme ayant des yeux qui brillaient d'une « double luminosité ! 8220Bamboo Annals” Shun n'était pas un Chinois mais un barbare ou un Éthiopien.

Velleius Paterculus cite ceci de l'histoire romaine (Livre I, section vi) de la sourate Aemilius : a été le premier à détenir le pouvoir mondial). se situe un intervalle de 1995 ans.

L'Assyrie et l'Égypte sont devenues le centre du culte d'Osirus et d'Isis.

Des textes de la période hellénistique et plus tard ont offert un Ninus éponyme comme le fondateur de Ninive. . . La ville historique de Ninive est mentionnée vers 1800 av. centre de culte d'Ishtar, dont le culte était responsable de l'importance précoce de la ville.

Ce fils de Mannus ou Ninus était le Mercure allemand. Sa femme Freia était la Vénus allemande. Il institua l'observance du Weinnachten du 24 décembre.

Les historiens ont enseigné cette information jusqu'au 19ème siècle et toute mention de cette histoire a été arrêtée.

Référence pour la recherche :

Nous obtenons notre matériel du célèbre historien babylonien, * Berossus 3ème siècle avant JC. dans le livre “History of the Names of Men, Nations, and Places” écrit en français par Eusebius Salvarte et traduit en anglais par L.H. Mordacque, Vol. II, Londres, 1862, pp.295-339, Annexe, Note A.Richard Lynche, Un traité historique des voyages de Noé en Europe, Londres, 1601. Un autre livre similaire, écrit en français par Jean Lemaire et contenu dans ses Oeuvres (Louvain, 1882), est résumé aux pages 115-116 de Allen’s “Legend of Noah”.

Un commentaire sur &ldquo Ce qui s'est vraiment passé après le déluge ! &rdquo

Encore une fois une autre belle entrée. J'ai en fait quelques choses à vous demander, auriez-vous un peu de temps pour y répondre ?

Laisser une réponse Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment les données de vos commentaires sont traitées.


Les origines babyloniennes de Pâques (Ishtar)

Pâques est un jour qui est honoré par presque tout le christianisme contemporain et est utilisé pour célébrer la résurrection de Jésus-Christ.

Les vacances impliquent souvent un service religieux au lever du soleil, un festin qui comprend un « jambon de Pâques », des œufs décorés et des histoires sur les lapins.

Ceux qui aiment la vérité apprennent à poser des questions, et de nombreuses questions doivent être posées concernant la fête de Pâques.

Est-ce vraiment le jour où YAHUSHA HA'MASHIACH (Le Messie) est ressuscité des morts ? D'où viennent toutes ces étranges coutumes ?

La première chose que nous devons comprendre est que les chrétiens professants n'étaient pas les seuls à célébrer une fête appelée « Pâques ».

“Ishtar”, qui se prononce “Pâques” était un jour qui commémorait la résurrection de l'un de leurs dieux qu'ils appelaient “Tammuz”, qui était censé être le fils unique de la déesse de la lune et le dieu-soleil.

Dans ces temps anciens, il y avait un homme nommé Nimrod, qui était le petit-fils d'un des fils de Noé nommé Cham.

Ham avait un fils nommé Cusch qui épousa une femme nommée Sémiramis. Cush et Semiramis ont alors eu un fils nommé “Nimrod.”

Après la mort de son père, Nimrod épousa sa propre mère et devint un roi puissant.

Les Écritures parlent de cet homme, Nimrod, dans Genèse 10:8-10 comme suit : “Et Cush engendra Nimrod : il commença à être puissant sur la terre. Il était un puissant chasseur avant YAHUAH : c'est pourquoi il est dit, de même que Nimrod le puissant chasseur avant YAHUAH. Et le commencement de son royaume était Babel, et Erech, et Accad, et Calneh, dans le pays de Shinar.”

Nimrod devint un homme-dieu pour le peuple et Sémiramis, sa femme et sa mère, devint la puissante reine de l'ancienne Babylone.

Nimrod a finalement été tué par un ennemi, et son corps a été coupé en morceaux et envoyé dans diverses parties de son royaume.

Les disciples de Nimrod et de Semiramis se sont plongés si profondément dans le péché et l'occultisme qu'ils ont même sacrifié des bébés à Satan dans leur adoration. Cela est devenu une pratique courante jusqu'à ce que Sem, qui était l'un des trois fils de Noé et le grand-oncle de Nimrod, dans sa colère et sa colère tue Nimrod et le coupe en petits morceaux comme exemple pour les autres de ne pas commettre de tels péchés abominables et de ne pas de suivre de telles pratiques religieuses perverses. (Shem était un saint homme et c'est par sa postérité que le Messie viendrait.)

Sémiramis avait rassemblé toutes les pièces, à l'exception d'une partie introuvable.

Cette partie manquante était son organe reproducteur. Semiramis a affirmé que Nimrod ne pouvait pas revenir à la vie sans elle et a dit au peuple de Babylone que Nimrod était monté au soleil et devait maintenant être appelé “Baal“, le dieu du soleil.

La reine Sémiramis a également proclamé que Baal serait présent sur terre sous la forme d'une flamme, qu'il s'agisse d'une bougie ou d'une lampe, lorsqu'il est utilisé dans le culte.

Sémiramis était en train de créer une religion mystérieuse, et avec l'aide de Satan, elle s'est érigée en déesse.

Semiramis a affirmé qu'elle était parfaitement conçue.

Elle enseigna que la lune était une déesse qui traversait un cycle de 28 jours et ovulait lorsqu'elle était pleine.

Elle a en outre affirmé qu'elle était descendue de la lune dans un œuf de lune géant qui est tombé dans l'Euphrate.

Cela devait se produire au moment de la première pleine lune après l'équinoxe de printemps.

Semiramis est devenue connue sous le nom de “Ishtar” qui se prononce “Easter”, et son œuf de lune est devenu connu comme “Ishtar” l'œuf.”

Ishtar est rapidement tombée enceinte et a affirmé que ce sont les rayons du dieu solaire Baal qui l'ont fait concevoir.

Le fils qu'elle mit au monde s'appelait Tammuz.

Tammuz était connu pour aimer particulièrement les lapins, et ils sont devenus sacrés dans l'ancienne religion, parce que Tammuz était censé être le fils du dieu solaire, Baal. Tammuz, comme son père supposé, est devenu chasseur.

Le jour est venu où Tammuz a été tué par un cochon sauvage.

La reine Ishtar a dit au peuple que Tammuz était maintenant monté vers son père, Baal, et qu'ils seraient tous les deux avec les adorateurs dans la bougie sacrée ou la flamme de la lampe en tant que Père, Fils et Esprit.

Ishtar, qui était maintenant vénérée comme la « Mère de Dieu et reine du ciel », a continué à construire sa religion mystérieuse.

La reine a dit aux fidèles que lorsque Tammuz a été tué par le cochon sauvage, une partie de son sang est tombée sur la souche d'un arbre à feuilles persistantes, et la souche est devenue un nouvel arbre du jour au lendemain. Cela a rendu l'arbre à feuilles persistantes sacré par le sang de Tammuz.

Elle a également proclamé une période de quarante jours de deuil chaque année avant l'anniversaire de la mort de Tammuz.

Pendant ce temps, aucune viande ne devait être mangée. 40 jours à pleurer Tammuz. (Prêté)

Les adorateurs devaient méditer sur les mystères sacrés de Baal et de Tammuz, et faire le signe du “T” devant leur cœur pendant qu'ils adoraient.

Ils mangeaient aussi des gâteaux sacrés marqués d'un “T” ou d'une croix sur le dessus.

Chaque année, le premier dimanche après la première pleine lune après l'équinoxe de printemps, une célébration était faite.

C'était le dimanche d'Ishtar et était célébré avec des lapins et des œufs.

Ishtar a également proclamé que parce que Tammuz a été tué par un cochon, un cochon doit être mangé ce dimanche.

A présent, les lecteurs de ce tract devraient avoir fait le lien que le paganisme a infiltré les églises « chrétiennes » contemporaines, et une étude plus approfondie indique que ce paganisme est arrivé par le biais du système catholique romain.

La vérité est que Pâques n'a rien à voir avec la résurrection de YAHUSHA HA'MASHIACH.

Nous savons également que Pâques peut être jusqu'à trois semaines avant la Pâque, car la fête païenne est toujours fixée au premier dimanche après la première pleine lune après l'équinoxe de printemps.

Certains se sont demandé pourquoi le mot "Pâques" est dans la Bible King James.

C'est parce que Actes, chapitre 12, nous dit que c'était le méchant roi Hérode, qui prévoyait de célébrer Pâques, et non les chrétiens.

La vraie Pâque et la Pâques païenne coïncident parfois, mais certaines années, elles sont très éloignées l'une de l'autre.

Nous savons que les Écritures nous disent dans Jean 4:24, « YAHUAH est un Esprit : et ceux qui l'adorent doivent l'adorer en esprit et en vérité.

La vérité est que les quarante jours du Carême, les œufs, les lapins, les brioches et le jambon de Pâques ont tout à voir avec l'ancienne religion païenne du Mystère Babylone. Ce sont toutes des activités antichrist !

Satan est un maître trompeur et a rempli d'idolâtrie la vie de chrétiens bien intentionnés et professants.

Ces choses attirent la colère de YAHUAH sur les enfants de la désobéissance, qui essaient de faire des coutumes païennes du culte de Baal chrétiennes.

Ces coutumes de Pâques honorent Baal et sont toujours vénérées comme le « Soleil levant » et sa maison est la « Maison du soleil levant ».

Combien d'églises organisent des "services du lever du soleil" le jour d'Ishtar et font face au soleil levant à l'Est ?

Combien utiliseront des œufs colorés et des histoires de lapin, comme ils le faisaient dans l'ancienne Babylone.

List of site sources >>>


Voir la vidéo: Sémiramis (Janvier 2022).